AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 . Tard dans la soiré . }LiiiAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Lun 16 Juin - 21:23

    22h14 étaient affichés sur le réveil posé sur la chambre de nuit d'Elen. Couchée sur son lit, les yeux rivé sur son ordinateur portable, elle tourna sur elle même pour se coucher à présent sur le dos et regarder le plafond. Le temps passait vite quand Elen était dans ses recherches, depuis 20h, elle avait parcouru le plus d'articles de journeaux retraçant les meurtres du Zodiac depuis son arrivée. Elle posa ses mains sur son visage, s'asseyant à présent sur son lit, elle passa une main dans ses longs cheveux blonds en lachant un long rale de soupire à nouveau. Elle tourna son visage fatigué vers l'écran blafard de son portable, elle n'avait strictement rien tiré de celui-ci. Rien de nouveau du moins. Elle était toujours au même point, le Zodiac n'était pas un tueur comme elle avait l'habitude de poursuivre, il ne laissait que très peu d'indices derrières lui, et Elen n'avait toujours aucune piste. Délicatement, de ses deux mains, elle ferma son portable, et se leva de son lit en posant son regard sur son réveil. Il était temps de passer un peu à l'action, histoire de se réveiller. Elle avança dans sa chambre miteuse pour arriver dans la mini-salle de bain, d'une main, elle ouvrit l'eau, de l'autre, elle ouvrit le placard ou se trouvait ses dafalgans. Elle prit un verre sur le bord du lavabo et le remplit d'eau avant d'avaler son cachet. Ce mal de crane était dur à soutenir, depuis 3 jours, elle se sentait fébril. Mais pas question pour elle de s'arrêter là, il fallait qu'elle contiuer ses recherches et son enquête.

    Après avoir avalé son cachet, Elen revint dans sa chambre, ou elle s'assit sur son lit. Il faut dire que dans son espace de vie, il n'y avait pas grand chose a faire d'autre, elle prit ses bottes en cuirs et les enfila doucement. Puis, elle prit sa veste, s'en habilla et scruta par la fenêtre. Comme tous les soirs, tout était tranquil, de temps en temps, une voiture passait, crevant le silence de cette solitude dans laquelle elle vivait depuis longtemps. Par habitude, Elen souria malicieusement. Cette solitude, elle l'habitait depuis plus de 5 ans, et elle en jouissait partout ou elle s'arrêtait. Aujourd'hui, à Jericho, mis à part les deux serveuses travaillant avec elle, elle ne connaissait personne, et ne s'en plaignait pas. Elle avança vers la porte d'entrée de sa "villa" et tourna la clé dans la serrure. Elle sorti de cette pièce qu'elle considérai comme sa maison en ce moment, se retrouvant sur le palier, elle referma la porte derrière elle. Comme d'habitude, la nuit était chaude, aucun vent, aucune brise. Tout était calme et serein. Elen fit quelque pas, croisant les bras sur sa poitrine, levant les yeux au ciel. Il était découvert et étoilé, de quoi ravir les couples d'amoureux qui se retrouvaient à observer ce paysage de manière romantique. Par habitude, elle avait cacher dans sa manche de sa veste en cuir rouge un couteau. Sa seule arme qu'elle prenait partout ou elle allait. Une arme qu'elle avait récupéré lors d'une bataille avec un tueur à L.A. Bien limé, elle était aiguisé à merveille et aurait été capable de couper un bras d'un seul coup. Elen trouvait son plaisir dans ces instants. Elle était sur les places de parc du motel, ou jonchait quelques voitures. Il fallait être fou ou désespéré pour vivre dans un endroit pareil, ou alors, il ne fallait pas vouloir s'installer et ne pas être trop discutant. Elle était seul, debout dans un silence tota. Son regard se posa sur la forêt en face d'elle, bordant la route qui menait au centre ville. Elle avança de quelques mètres, sur son visage pronait un sourir presque mesquin. Les bras toujours croisés, elle faisait attention au moindre bruit.


Dernière édition par Elen Dawnless le Mar 7 Oct - 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Mar 17 Juin - 2:55

    Quel jour étions-nous aujourd'hui ? C'était la question que Liam s'était posé un peu plus tôt dans la soirée, alors que ses pensées c'était quelques courts instants égarées loin du Zodiac et de toute ce qui s'y rapportait de près où de loin. Le jeune homme avait en réalité peu à peu perdu toute notion du temps depuis qu'il était à Jericho, il avait porté toute son attention sur le Zodiac, s'accrochant au moindre indice, à la moindre petite chose qui puisse ressembler à une piste, même minime, et à vrai dire il ne comptait plus les jours, ni même ne se souciait d'une simple date sur un calendrier ... Autant qu'il s'en souvienne, les choses s'étaient arrêté il y a très exactement dix-sept jours, un vendredi orageux qui avait été le dernier jour d'Ewan O'Connor, le désormais défunt père de Liam. Ce décès avait dans un premier temps totalement abattu le jeune homme, qui n'avait alors pas trouvé d'autre moyen que de noyer son désespoir dans un verre d'alcool, le plus fort qu'il puisse trouver. Mais le retour au pays de son frère, militaire mais avant tout traitre notoire aux yeux d'un Liam qui ne lui avait toujours pas pardonné fautes, avait redonné à l'aîné des O'Connor la rage de se battre, qui combinée à son désir de vengeance, chaque jour un peu plus fort, avait ramené Liam à la raison et avait finit de le dissuader que continuer à ne voir la suite de sa vie contenue dans un verre de Vodka.
    Ses vieux réflexes de chasseur n'étant en fait pas partis bien loin, il n'avait pas fallut à Liam plus de quelques heures pour se remettre totalement à jour, et il avait par la suite recommencer à suivre la piste que son père avait découvert quelques jours avant son décès ; malheureusement il s'agissait d'une fausse piste, comme le jeune homme le pressentait dès le départ ... Il avait peu d'informations sur le Zodiac, et ne disposait en réalité que de suppositions, qui pouvaient à tout moment se révéler fausses et n'aboutir à rien de concluent ... c'était la dure loi du métier de chasseur de têtes, il fallait savoir persévérer et examiner toutes les hypothèses, même les plus farfelues, si l'on souhaitait arriver à trouver la clef de l'énigme. Néanmoins cela n'empêchait pas à Liam les petits coups de barre, ces jours où il avait l'impression de ne pas avancer et de bosser pour rien ...


    « Fichue voiture ! :@ »

    A se plonger dans ses pensées de la sorte, Liam avait complètement oublié que sa vieille Impala avait tendance à vous envoyer un coup d'électricité si vous aviez le malheur de poser les mains sur sa tôle métallique sans faire attention ; cette fois-ci, Liam l'avait oublié, et il avait sursauté lorsqu'il avait été pris par surprise par une de ces courtes décharges d'électricité statique. Soupirant d'un air légèrement exaspéré, il était finalement monté dans sa voiture, et avait tourné la clef de contact après avoir bouclé sa ceinture. Il quittait à l'instant la bibliothèque de Jericho, qui malgré la petite taille de la ville était très remarquablement fournie en livres en tous genres. Cependant Liam ne s'était pour le moment intéressé qu'aux archives du journal local, qu'il épluchait minutieusement jour après jour, espérant trouver un quelconque indice qui puisse relier le Zodiac à un autre évènement survenu en ville, avant l'assassinat de son père. Mais cet examen minutieux prenait énormément de temps à Liam, et une fois de plus il quittait donc l'endroit sans avoir trouvé de réponse correcte à toutes les questions qu'il se posait.
    Il n'avait qu'un kilomètre et demi à peine à parcourir pour rejoindre le motel où il séjournait, il y serait en cinq minutes à peine. Ce soir il trouverait sa chambre vide, comme avant, puisque son frère avait enfin finit par comprendre que Liam ne tenait pas vraiment à ce qu'il reste, et il avait donc pris une autre chambre. La vérité c'était que Liam ne faisait vraiment aucuns efforts avec Sean, et semblait borné à conserver avec lui des relations plus que conflictuelles, basées essentiellement sur la rancœur que chacun portait en lui. Pire que des disputes à répétition, leur relation en était désormais réduite à une ignorance réciproque, tel deux inconnus contraints de se supporter en silence lorsqu'il restaient ne serait-ce que quelques minutes dans la même pièce.
    Enfin, Liam tourna à gauche et s'engagea sur le chemin menant au motel de la ville ; Il se gara sous un lampadaire et coupa le contact, avant de descendre de sa voiture. Soudain il s'arrête de bouger, pivote lentement sur lui-même et scrute l'obscurité devant lui ... il avait entendu quelque chose, ou plutôt quelqu'un, il en mettait sa main au feu ...

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.motards.net

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Mar 17 Juin - 13:04

    Perdue dans ses pensées, Elen marchait sans réel endroit où aller. Depuis son arrivée à Jericho, elle n'avait pas rencontré grand monde. Plus occupée à fouiller dans son portable où dans la bibliothèque municipale, elle avait négligé de rencontrer des personnes. Pour son travail, c'était peu important d'avoir des amis, mais pour son mental, Elen en aurait eu besoin. Il y avait des instants comme celui-là, ou elle aurait voulu pouvoir prendre son téléphone portable et appelé quelqu'un, un ami proche avec qui elle aurait pu discuter de tout et de rien, comme le font toutes les filles de son âge. Dans leurs bouches, les seules sujets importants étaient la façon de s'habiller pour la soirée où la façon de se comporter pour que ce garçon les remarques, dans la bouche d'Elen, les seules paroles qui en sortaient étaient pour la plupart du temps des mensonges, destinés à tromper les personnes avec qui elle désirait s'entretenir afin de récolter quelques indices de plus. Sa vie sociale était détruite, Elen ne pouvait compter sur personne d'autre que sur elle-même. Pourtant, elle n'avait pas l'air de s'en plaindre, plutôt forte de caractère, Elen n'extériorisait que très peu de chose, elle n'affichait qu'une carapace solide qui vous laissait l'impression de vous retrouver devant un mur. Dans la chaleur de cette soirée, ses pas l'amenaient jusqu'à l'orée de la fôret. Appuyée contre un arbre, elle scrutait l'intérieur de celle-ci en plissant légèrement des yeux. A tout bien y réfléchir, sa vie n'était pas celle qu'elle avait toujours rêvé d'avoir. Peut-être qu'Elen avait fait les mauvais choix, mais à 26 ans, il était trop tard pour revenir en arrière. Et puis, aujourd'hui, elle s'était faite à cette solitude, s'en vendant corps et ame, elle avait choisi cette voie plutot qu'une autre et elle en assumerait les conséquence jusqu'au bout. Ses bras se décroisèrent, restant ballant le long de son corps, elle passa une main dans ses cheveux en soupirant. Rien ne bougeait, il n'y avait personne, cette soirée était similaire aux autres soirées depuis qu'elle était là. RIEN, elle était au point mort, jamais une enquête ne lui avait prit tant de temps et surtout ne lui avait autant couté. Elle n'avait même pas avancé, elle était restée sur place à faire des recherches mais n'avait rien trouver de nouveau. Quand elle se décida enfin à faire quelque chose, un bruit interpela son esprit et elle sorti de ses pensées vagabondes. Ses pieds étaient prêts à avancer pour la faire pénétrer dans cette immense fôret, par désespoir, peut-être aurait-elle pu trouver quelque chose, mais une voiture se gara dans le parking prévu à cet effet devant le motel. Son corps tout entier se retourna, elle plissa les yeux sous la lumière violente des phares et sa main droite se cala sur son front pour en protéger ses yeux. Elle ne connaissait pas cette voiture et n'avait pas le souvenir de l'avoir déjà vu devant le motel, à sa grande erreur bien ! Un homme en descendu, grand, cheveux courts, de corpulence svelte. Elen avança d'un pas, elle ne pensait pas avoir devant elle le Zodiac en personne, mais étant donné que cette voiture lui était inconnu et que cette personne l'était aussi, elle prit cette hypothèse au passage. Peut-être le Zodiac avait il envoyé quelqu'un sur son lieu de "domicile" afin de la tuer. Mais rapid'ment, Elen se souvint qu'elle n'avait pas fait beaucoup de recherche et qu'il était complètement impossible que le tueur soit gêné par sa présence ni même qu'il sache qu'elle était une "chasseuse" et qu'elle se trouvait dans ce motel pourri. Ses pas se stoppèrent, elle n'avança plus, mais sous le poids de son frêle corps, le gravier grinça. L'homme se retourna. Elle avait égailler sa curiosité, comportement purement masculin entre nous ^^ . Elen rangea le couteau qu'elle portait dans sa main au fond de sa manche, elle ne voulait pas passer elle-même pour une tueuse, ni-même pour une folle à liée. Elle plissa les yeux, le visage de l'homme en face d'elle ne lui semblait plus inconnu tout à coup. Elle avança de quelques centimètres, et d'un coup, comme un flash back, elle se souvint. Devant elle, en cet instant précis, se trouvait la seule personne avec qui elle avait noué un lien durant ses chasses, Liam O'Connor, qui se trouvait être le fils d'Erwan O'Connor, dernière victime en date du Zodiac. Elen en resta baba, ne bougea plus pendant quelques instant, fixant Liam dans les yeux, peut-être ne l'avait il pas reconnu. De plus, cette situation avait en elle-même un brun de comique et d'ironisme ! Replaçant une de ses mèches blondes derrières son oreille, elle avança alors dans la lumière du lampadaire qui se trouvait à l'entrée du parking du motel. Elle avait sur son visage un air interloqué et suspect, les yeux toujours plissés, elle glissa ses mains dans les poches de sa veste en cuir rouge, tout en continuant d'avancer doucement. Aucun doute, il s'agissait bien de Liam. D'une voix presque fatiguée, elle lui lança en souriant alors en coin.

    "Quelle coïncidence. Jamais je n'aurai pensé te trouver ici, devant le motel dans lequel je crèche, au même instant que moi !"

    Elle ria faiblement, a présent, elle se trouvait à quelques mètre de Liam. Sans savoir sa réaction, elle se stoppa net, sur place, ne bougea plus. Les yeux toujours fixés sur Liam, elle l'observait de haut en bas. Cette situation était pour elle embarassante, puisque n'étant pas d'humeur très "Copinative", elle n'avait jamais rencontré quelqu'un avec qui elle avait lié un contact amical, extra-professionnel bien sur. Elle ne savait pas comment agir, ni comment être. Elle n'avait lu aucun manuel sur l'art d'être une "Bonne" copine et encore moins sur l'art des "Relations sociales". Bien que souvent elle avait du faire irruption dans la vie des gens en inventant des excuses bidons, elle ne s'était jamais attardé à faire plus ample connaissance, hormis de savoir s'ils avaient une idée du tueur. De plus, Elen n'avait jamais donné son vrai prénom, Liam non plus ne la connaissait pas sous son vrai pseudonyme. Elle ne se définissait que comme étant "Ann", son deuxième prénom, prénom de sa grand mère ^^. Elle gardait sur son visage un sourir très faux et inamical, malgré elle. Son attitude trahissait tout à fait son manque d'expérience dans le domaine "Affectif".


Dernière édition par Elen Dawnless le Mar 7 Oct - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Sam 21 Juin - 1:47

    Quelques minutes à peine suffirent à Liam pour comprendre qu'effectivement, comme il l'avait pressentit, quelqu'un d'autre était dans les environs, il avait bien deviné ; Où plutôt il devait cette déduction au fait qu'il avait toujours eut l'ouïe fine, et qui plus est on pouvait entendre tellement de choses dans cet endroit qui à première vue semblait désert et silencieux. C'était le battement d'aile d'un oiseau, le bruit du vent sur une branche d'arbre, un chat errant courant se cacher dans un buisson ... ou bien comme ce soir là, un simple bruit de pas, un bruit qui en théorie semblait le moins inquiétant mais qui portant ne l'était que d'avantage, car c'est bien connu, le pire ennemi que puisse avoir l'être humain, c'est tout simplement son semblable. Aussi le jeune homme restait-il sur ces gardes ; quoi qu'il fasse, lorsqu'il entendait un bruit suspect aux alentours, il ne pouvait s'empêcher de se poser toujours la même question : Etait-ce le Zodiac ? Car même s'il n'y croyait pas trop, Liam rêvait de se retrouver en face de cet assassin, de pouvoir le regarder dans les yeux une bonne fois pour toute avant de lui accorder une morte lente et surtout extrêmement douloureuse ... Cela ne ramènerait pas son père c'est vrai, mais Liam estimait que le Zodiac devait souffrir au moins autant que son père avait du souffrir lorsqu'il avait été assassiné. Les médecins avaient estimés qu'Ewan O'Connor avait du mettre une heure entière à se vider de son sang, à souffrir plus qu'un homme n'était censé pouvoir le supporter avant d'enfin s'éteindre ... Peut-être que si Liam était rentré plus tôt, peut-être que son père serait encore en vie ... peut-être oui, mais ça il ne le saurait jamais, et tout ce qui lui restait désormais c'était les regrets qui pesaient chaque jour de plus en plus lourd sur ses épaules et sur sa conscience, au point que Liam avait cru plusieurs fois qu'il allait lui aussi tomber pour ne pas se relever.
    Mais pour l'heure il ne se souciait que d'une seule chose : qui était cette personne, cette silhouette qui s'approchait maintenant de lui d'une allure assez calme cela dit ? Il n'eut pas longtemps à attendre pour le savoir, puisque la jeune femme, il distinguait maintenant avec précision qu'elle en était une, se trouvait à la même hauteur que lui, éclairée par la lumière blafarde du lampadaire se trouvant au dessus de leur tête. Vous croyez aux coïncidences ? Liam lui, y croyait la plupart du temps, mais cependant il avait également beaucoup de mal à faire confiance à autrui, et cette fille ne faisait pas exception ... Qui sait si elle n'avait pas suivit Liam volontairement ? Que lui voulait-elle dans ce cas là ? Et plus généralement, que faisait-elle ici ?
    Décrispant les muscles de son bras, qui s'étaient contractés presque automatiquement lorsqu'il avait entendu du bruit, dans le but de saisir rapidement son revolver caché sous son blouson, il se contente seulement de regarder la jeune femme dans les yeux, d'un air méfiant. Cette jolie blonde ne lui était pas inconnue vous l'avez compris, mais Liam n'avait pas pensé la revoir un jour ... ça non.


    « Hem ... Ann ... c'est ça ? »

    Liam n'avait jamais été très doué pour ce qui était des prénoms, il était plutôt du genre physionomiste à vrai dire, et s'il lui arrivait fréquemment de mélanger les prénoms de gens qu'il rencontrait, il avait en contre-partie une très bonne mémoire visuelle, et était sans aucun doute capable de reconnaître un homme qu'il aurait croisé par hasard un jour, un ou deux ans auparavant, et de vous réciter avec précision où est-ce qu'il l'avait rencontré et à quelle occasion.
    Cependant Liam n'était pas là pour évoquer de vieux souvenirs avec cette jeune femme, il avait bien d'autre choses beaucoup plus importantes selon lui, aussi il en vint presque directement au fait, lui laissant à peine le temps de répondre à la question qu'il venait de poser


    « Qu'est-ce que tu fais dans ce trou à rats ? »

    Jolie comparaison pour désigner Jericho, mais il fallait être réaliste, cette ville n'était vraiment pas le modèle type que l'on se faisait du fameux rêve américain. Et cela n'indiquait qu'une chose à Liam, la dénommée Ann n'était pas dans cette ville par hasard, en vérité il pouvait même se faire une petite idée de ce qui pouvait bien l'amener ici ... et autant vous dire que cela ne lui plaisait pas du tout, car si il y avait bien quelque chose que Liam détestait, c'était qu'on empiète sur son terrain et qu'un se mêle de ses affaires. Alors jolie blonde pas tout à fait inconnue ou non, elle n'aurait pas le droit à un traitement différent de celui de cette insupportable Coleen s'il s'avérait qu'elle recherchait la même chose que lui ...

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.motards.net

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Dim 22 Juin - 17:57

    Raide comme un pylone, Elen se trouvait sous la seule lueur éclairée du lampadaire qui était fixé au-dessus de son visage. Les bras ballants à présent, elle haussa les épaules lorsqu'une courte brise se faufila dans ses cheveux blonds cendrés. Sur son visage tronait toujours la même expression superficielle et forcée, un sourire qui n'avait rien d'amical et les sourcils plissaient, elle essayait tant bien que mal de voir comme il le fallait l'homme qui était en face d'elle. Les longues secondes de silence qui séparèrent ses paroles à la voix de Liam lui semblèrent durer une éternité, une éternité dans laquelle elle se senti mourir de honte. Ses mains se glissèrent dans les poches de son jean en cuir rouge, son visage reprit alors une expression plus sérieuse dans laquelle Elen avait à présent l'air plus à l'aise et plus naturelle. Quand Liam prononça le prénom Ann, Elen eu un léger sursaut, invisible aux yeux de son interlocuteur, mais présent pour elle. Dans les nombreuses parties de chasse qu'elle avait déjà faite, elle avait du s'habituer au fait qu'on ne l'appellerai jamais par son véritable prénom, et certaines fois, elle oubliait qu'elle se faisait passer pour Ann, jeune fille blonde, bien souvent envoyée par le gouvernement pour enquêter plus profondémment sur une affaire. Voila comment était son signalement d'habitude. Aujourd'hui, à Jericho, Ann était une serveuse dans un bar névrosé ou il y avait le vendredi soir, soir le plus influant en semaine pour un bar, tout juste 6 personnes, complètement ivres et bourrues. Rien de bien passionant en gros. Entendre son deuxième prénom par le biais de Liam lui fit un effet plutôt étrange puisqu'elle retrouvait cette personne pour la seconde fois et qu'en plus de ça, elle avait avec lui noué un lien plutôt original. Elle tacha de sourir en secouant sa petite tête de haut en bas pour acquiescer à sa question. Combien même elle avait mis quelques secondes à réagir à cette interrogation, elle n'oubliait jamais qu'une partie de chasse se jouait sur le comportement d'une seule personne. Quand Liam reprit la parole, Elen fronça les sourcils plus profondémment, sa main gauche glissa le long de son torse pour venir ensuite gratter le derrière de son crane, perdu sous une tignasse blonde longue et pas vraiment coiffée. Le silence dans lequel ils se trouvaient n'avait rien de rassurant, au contraire. Elen y était habituée au fond, mais à chaque fois, elle avait cette boule dans l'estomac qui se formait, ça pouvait paraitre ridicul, mais comme à chaque fois ou elle pouvait se retrouver seule dans le noir, perdue dans un silence mortel, elle se demandait si le tueur n'allait pas intervenir et survenir dans une surprise totale. La main droite crispée dans sa poche, elle savait pertinemment qu'elle était en danger partout. Si le Zodiac apparaissait maintenant, elle devait être prête à se battre. Les muscles du bras bandés, elle se perdait dans des réflexion qui semblait durer des heures entières. Le silence se faisait bien plus grand, et sur le visage de Liam se lisait une impatience à entendre sa réponse. Elen savait que si elle attendait encore avant de donner une simple explication, le jeune homme comprendrait qu'elle mentirait et qu'elle avait eu besoin de temps pour trouver une réponse falsifiée. Heureus'ment pour elle, ses années d'expériences lui avaient appris à répondre au tac-au-tac.

    "Je suis en visite. Ma meilleure amie habite dans le coin et je suis venue la voir, elle est souffrante en ce moment et ses parents sont en voyages d'affaires. Elle n'a personne, à part moi. "

    Elle se félicita intérieurement de l'absurdité de sa réponse. Il se trouve qu'elle n'avait jamais eu de meilleur ami, de plus, si Liam avait réussi à percevoir cette façon qu'elle avait de se comporter, il saurait tout de suite qu'elle n'était pas une habituée des milieux sociaux. Mais bon, il était trop tard pour reprendre sa réponse, de plus, Elen savait qu'elle ne pourrait plus revenir sur ses paroles en fournissant comem excuse "je me suis trompée.. Je pensais à autre chose". Liam n'avait pas l'air de gober n'importe quoi non plus. Meme si elle même ne savait pas les activités que pratiquais Liam, elle savait très bien qu'en tant que chasseuse, elle ne pouvait dire à personne qui elle était vraiment. Elle reprit avec un ton beaucoup plus posé et plus naturel.

    "Et étant donné qu'elle vit dans un studio, elle n'a pas de place pour moi, alors je me suis installée dans ce motel..."

    Ses yeux se posèrent sur le logo du motel. Elle avait connu mieux come endroit pour crécher dans ses longues chasses, mais après tout, il fallait se faire à tout et puis, elle n'était pas regardante sur la beauté du site ni sur l'excellence de l'accueil. Elle n'était pas ici en visite de courtoisie mais en affaire. Les mains toujours dans les poches, elle avança de quelques pas pour mieux percevoir le visage de Liam. Un sourir toujours ancré, les pomettes rougeoyante, Elen était plus intimidée devant cette homme que devant n'importe quel tueur. Elle n'avait jamais appris à se comporter avec des gens plus ou moins normaux. Vous voyez, un tueur, s'il vous attaque, vous n'avez qu'a vous défere, de plus, vous comportez avec un tueur est bien plus simple que de savoir vous comportez avec un homme tout ce qu'il y a de plus banal. Du moins c'est ce que pensait notre chère Elen puisque pas une seule seconde elle ne s'imaginait qu'Erwan O'Connor puisse être le père de Liam, ni même que celui-ci était aussi un chasseur, certes, pas pour les mêmes raisons, mais le métier était le même au fond.

    "Et toi ? Qu'est-ce que tu fais ici ?"

    La question se retournait naturellement. Un interrogatoire réciproque. De plus, Elen était curieuse de nature et se demandait bien ce qu'un garçon comme Liam pouvait faire dans ce trou perdu. Faut dire que Jericho n'était pas l'attraction touristique du siècle.


Dernière édition par Elen Dawnless le Mar 7 Oct - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Sam 28 Juin - 3:30

    Le silence presque pesant qui s'était installé entre les deux jeunes gens n'était troublé que par les quelques légères bourrasques de vent qui venait balayer la rangée de pin parasol qui séparait la route 66 du motel miteux dans lequel ils séjournaient tous les deux bien malgré eux. La jeune femme tardait à répondre, et ce malgré la façon insistante dont Liam la fixait depuis qu'il lui avait posé une question ; Il se méfiait d'elle, parce qu'il avait des doutes sur ses raisons d'être à Jericho, mais aussi et surtout parce que Liam avait cette manie typique aux chasseurs de se méfier de tout et de tout le monde. Il n'y avait pas une personne à Jericho qui puisse selon lui être au dessus de tous soupçons ... hormis Sean, cela va de soit, il n'y était pour rien ça il n'y avait aucun doute possible. Liam avait également bien malgré tous ses efforts pour continuer à la détester écarter également les soupçons qui auraient pu autrefois peser sur October ; cette fille était certes énervante mais elle n'était pas le Zodiac, c'était certain. D'ailleurs elle n'avait pas la carrure nécessaire pour assassiner qui que ce soit, et bien qu'elle s'évertuait autant de possible, et de manière plutôt réussie, à se montrer brutale et antipathique avec lui, il n'arrivait pas à se l'imaginer tuer quelqu'un de sang froid, et dans une boucherie aussi abominable que celle que le Zodiac mettait en scène à chacun de ses meurtres.
    Mais peut importe, Liam avait pour le moment laissé de côté les soupçons qui pesaient sur chacun des habitants de cette ville, et celle qu'il connaissait sous le prénom de Ann s'était enfin décidée à lui répondre. Cependant la réponse qu'elle venait de lui fournir n'avait pas convaincu Liam ; c'était trop parfait, trop calculé, ça sentait la phrase répétée devant un miroir et réfléchie à l'avance ... Et puis soyons sérieux, il fallait être honnête, cette fille ne semblait pas vraiment du genre à s'encombrer d'une meilleure amie, ni d'une autre personne d'ailleurs, et ce n'était certainement pas un hasard si une fois de plus elle était seule en ville. Comme si la jeune femme c'était elle-même rendue compte de l'absurdité de ce qu'elle venait de raconter, elle tenta tant bien que mal d'en rajouter un peu, mais à vrai dire cela n'avait eut pour seul effet que de la discréditer encore plus aux yeux de Liam. Une meilleure amie, du moins c'était l'idée qu'il s'en faisait puisque lui-même n'en avait jamais eut, ne l'aurait pas laissée séjourner dans ce motel miteux, et ça quelque soit la taille de son supposé appartement.
    Bref, autant dire que Liam n'était pas du tout convaincu de la véracité des propos de la jeune femme, mais cependant il préféré ne pas en faire la remarque à haute voix. Comme elle venait à son tour de le questionner, il préféré se contenter de répondre, un mensonge bien entendu, mais un mensonge qui n'en était en fait pas totalement un quand on y pensait ...


    « J'profite du bar, j'bricole un peu ... la routine »

    Certes, il n'avait pas mentionné le Zodiac, qui représentait la partie la plus importante de sa situation en ce moment puisque retrouver cet enfoiré virait de plus en plus à l'obsession chez lui, mais le reste était vrai. Combien de soirée avait-il passé à l'American Tale depuis la mort de son père ? Combien de fois s'était-il retrouvé avec une quantité tellement importante d'alcool dans le sang qu'on pouvait tout naturellement se demander comment il réussissait chaque soir à regagner son Impala et à conduire jusqu'ici sans encore avoir eut le moindre accident sur la route ... Il avait eut cette période d'une quinzaine de jours qui avait suivie le drame où il avait décidé de tout envoyer balader, d'oublier le Zodiac et tout ce que ça impliquait pour noyer une peine qu'il cachait extrêmement bien dans quelques verres de Scotch, et où il aurait voulu tout simplement recevoir un châtiment qu'il estimait mérité pour avoir laissé son père se faire assassiner sans n'avoir pu rien faire. Pourtant son désir de vengeance avait finit par reprendre le dessus, au grand damn de Sean, et Liam n'avait recommencé qu'avec encore plus de hargne ses investigations. Il avait à portée de main tout un tas d'information que son père avait mis plusieurs semaines à réunir, une bible d'indices en tous genres qu'il gardait à l'abri dans le double coffre de sa voiture, et essayait du mieux qu'il pouvait de compléter ces travaux.
    Ce fameux Zodiac, les deux l'avaient à n'en pas douter en tête, mais aucun des deux cependant n'avait jugé utile de prononcer son existance à voix haute, et ne s'était encore moins risqué à laisser entrevoir un quelconque lien entre cet assassin et sa personne. Le serial-killer était pourtant à la bouche de tous les habitants de Jericho, car quelle personne n'aurait pas tremblé à l'idée qu'un psychopathe puisse peut-être se cacher encore parmi eux ? Le climat en ville en était d'ailleurs devenu pesant, les gens avaient tendance à se méfier un peu plus des uns et des autres et les étrangers n'étaient plus vraiment les bienvenus, car chacun voyait en eux un Zodiac potentiel.


    « J't'offre un verre ? »

    Non pas que Liam ai été ce soir d'une humeur particulièrement généreuse, mais à vrai dire il avait le besoin personnel de sentir l'alcool se mélanger à son sang, d'avoir l'impression que tout n'était pas aussi morose et difficile que cela en avait l'air ... et Le Scotch était pour lui un très bon moyen de s'accorder un peu d'optimisme là où il n'y avait à première vue plus aucun espoir.

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.motards.net

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Jeu 10 Juil - 2:34

    Elen était toujours debout, dans la pénombre. Le visage serein, et les bras le long de son manteau en cuir. Elle ne frissonnait même pas, bizarrement, cette petite brise légère qui s’était maintenant levée aurait du la faire trembler, en temps normal, mais en la présence de Liam, une seule et unique chose la préoccupait. Son secret. Elle ne pouvait pas lui mentionner ce qu’elle faisait ici. Qu’elle travaillait à l’American Tyle, qu’elle se servait de ce boulot comme couverture pour enquêter dans la bibliothèque du comté à propos d’un certain Zodiac. Et si tout va bien, Liam n’était même pas au courant qu’il existait un lien entre Jericho et cet assassin. Peut-être n’en avait-il même jamais entendu parler. Elen ne connaissait Liam que très peu, elle avait partagé avec lui qu’un petit bout de chemin, ils s’étaient dit au revoir sans trop de regret ni de larmes, ils n’avaient même pas beaucoup sympathisé, puisqu’ils ne s’étaient même pas échanger leur numéro. Pourtant, combien de fois Elen aurait souhaité avoir cet ami, Liam, pouvoir l’appelé, lui confier ses peurs, ou lui dire qu’elle était perdue, qu’elle ne savait pas ou elle allait, ni qui elle était vraiment. Elle espérait toujours au fond d’elle-même qu’un jour se présenterai devant elle un homme avec qui elle partagerait plus qu’un interrogatoire sur un proche décédé où sur ses agissements le jour du meurtre. Elen n’était pas amoureuse, elle ne l’avait jamais été vraiment. A l’université, elle avait rencontré un jeune homme, du nom de Marc, un garçon sympa. Qui d’ailleurs, ressemblait étrangement à Liam, peut-être était-ce la raison du mal aise d’Elen ce soir là, lorsqu’elle fut devant ce motel pourri en compagnie de Liam O’Connor, dont elle ne savait rien du tout.
    Avec Marc, elle avait partagé beaucoup de chose, mais en gardant toujours ses distances. Devenant peu à peu son meilleur ami, Elen avait appris a lui faire entièrement confiance, jusqu’au jour où il déménagea et où il l’abandonna derrière elle. Elen avait beaucoup souffert de cette période de sa vie, certes, mais elle était aujourd’hui révolue. Elle se rendait bien compte qu’elle ne vivait pas une existence seine et enviée de tous, mais son mode de vie lui convenait bien. La plupart du temps, elle adorait ce qu’elle faisait. L’aventure, l’excitation, la découverte, la pourchasse, les indices, la frayeur et le risque qu’elle encourait. Tout ça, elle aimait le ressentir au fond d’elle-même. Mais cette solitude permanente, ce ressentiment de haine envers les autres, de colère au fond de soi et d’envie envers tous ces gens heureux en amour et en amitié, tout ça, elle le vivait jour après jour. Elle cultivait en elle un fruit dispendieux qui la tuait de plus en plus. Très lentement, il l’empoisonnait, et souvent, elle se sentait perdre pied, mais très vite, elle regagnait la surface. Elen savait se débrouiller, toujours, elle avait jamais sombré dans une dépression totale, ces 7 ans de carrière dans la chasse aux tueurs lui avaient appris beaucoup de choses, et elle savait que dans ce métier là, il n’y avait pas de place pour l’erreur. Ce soir là, en compagnie de Liam, elle en avait fait deux. Qu’elle remarquait après l’avoir entendu lui répondre. Il profitait du bar, et le seul bar du coin était celui dans lequel avait trouvé du travail Elen. Ce qui fait que son excuse devenait complètement fausse, puisque si on venait voir une amie, on ne prenait pas le temps de chercher un boulot et on restait à son chevet. Elle s’en voulu d’avoir monté cette excuse qui lui semblait tell’ment fausse à présent. Elle senti sa gorge se nouée, ce fut sa deuxième erreur. Ce toussotement qu’elle ne put cacher, marquant son mal être et sa gêne. Elle se rendit compte qu’elle avait céder à sa tache, qu’elle était tombé dans la faille et que pour la remonter, il allait lui falloir du courage. Elen passa une main dans ses cheveux en tentant de garder le sourire, après tout, il ne fallait pas lui fournir encore une troisième erreur. Elle ne connaissait pas Liam, mais il ne devait sûrement pas être idiot au point de ne pas se rendre compte de tout ce qu’elle lui avait laissé là comme indice. Que faire ? Elen se sentait perdue, mais au moment où elle ouvrit les lèvres d’un millimètre pour lui adresser une nouvelle remarque, une autre question intervint. Une question qui se chargea de détendre l’atmosphère un tout petit peu. Il l’invitait prendre un verre, Elen ferma les yeux un instant, soupirant doucement, elle serra son poing droite dans sa poche… Lentement, elle leva les yeux vers Liam, reprenant un sourire presque normale et sincère.

    « Oui, volontiers… »

    Elle lui souriait encore. Elle s’approcha de quelques centimètres, le distinguant nettement mieux à présent. Elle ne savait même plus comment se rattraper. Peut-être pendant qu’ils boiront un verre, Elen tentera de lui avouer qu’elle est ici pour plus longtemps qu’elle l’avait prévu et qu’elle a décider de s’installer en ville quelque temps. De toute évidence, notre belle jeune blonde saurait trouver une excuse, qui elle l’espérait, pourrait réparer ses erreurs de débutant. Elle s’en voulait elle-même de faire encore ce genre d’erreur aujourd’hui, mais après tout, qui n’en faisait jamais ? Elen regardait autour d’elle, le silence lui parut presque mortel, et la forêt semblait presque se rabattre sur eux, les arbres frissonnaient sous le joug du vent, Elen retourna son visage vers Liam, gardant toujours la même expression, l’homme lui parut presque charmant et beau, deux sensations qu’Elen ne connaissait pas encore !
Revenir en haut Aller en bas

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Lun 8 Sep - 16:01

    Dire que Liam c'était attaché à la jeune femme aurait à n'en pas douté été un mensonge, car bien qu'il la trouvait sans nul doute sympathique, du moins un minimum, il n'était pas du genre à s'attacher à quelqu'un en si peu de temps, ce qui expliquait peut-être le fait qu'il n'ai aucun véritable ami. Il passait son temps à parcourir le pays, jadis avec son père et maintenant il le savait, en solitaire, et n'avait pas le temps de se lier vraiment avec qui que ce soit, mais après tout cela ne le dérangeait pas bien au contraire, il détestait faire la conversation, être gentil, être à l'écoute ... Bien plus que du simple égoïsme c'était plutôt une totale méfiance et un important mépris du genre humain qui le forçait presque malgré lui à agir de la sorte. Cependant ce soir les choses lui semblaient un peu différentes, dans son fort intérieur il sentait que ce soir il n'était pas motivé à repousser quiconque s'approcherait de lui, comme il l'avait fait pourtant avec acharnement ces dernières semaines, et il préférait laisser passer ce qui restait de sa soirée d'une façon moins tourmentée qu'à son habitude. C'était pourquoi il avait proposé un verre à la jeune femme, alors qu'il aurait tout aussi bien pût lui dire simplement qu'ils se verraient peut-être plus tard "si ils avaient le temps" et en fait ne plus que s'adresser un vague signe de tête lorsqu'ils se croiseraient dans une des rues de Jericho. Bon ce n'était pas spécialement que que Liam sentait soudain un besoin flagrant d'avoir un peu de compagnie, il tenait bien trop à sa solitude et à son indépendance pour avoir envie de se trimballer quelqu'un avec lui, mais pour une fois, juste le temps d'une soirée, l'idée de partager avec quelqu'un la bouteille de Scotch qu'il avait dans sa chambre ne lui semblait pas être une si mauvaise idée ... Et puis comme ça il en apprendrait peut-être un peu plus sur les véritables raisons qui avaient poussées "Ann" à se ramener en ville, bien que les vraies raisons il soit déjà quasiment certain de les connaître.
    Donnant un coup de clef dans la serrure de la porte de sa voiture pour la verrouiller, Liam range ensuite dans la poche de son jean le trousseau comportant également la clef de son chambre au motel ainsi qu'une autre plus petite. D'ordinaire il rangeait le dit trousseau dans la poche de sa veste, mais lorsqu'il se trouvait en compagnie de quelqu'un en qui il n'avait pas entièrement confiance, soit à peu près toutes les personnes qu'il rencontrait, il les rangeait dans la poche de son jean, à un endroit plus difficile d'accès et où il était beaucoup plus complexe de les lui chaparder sans qu'il ne s'en rende compte ... C'était dire à quel point Liam n'accordait sa confiance à personne et se méfiait de tout et de tout le monde -_-" Acceptant se proposition de boire un verre en sa compagnie, la jeune femme s'était rapprochée de lui d'un ou deux pas, et tous deux se tenaient maintenant à une bonne distance l'un de l'autre, ce qui signifiait en fait qu'ils arrivaient à se parler sans être obliger de plisser légèrement les yeux pour distinguer leurs visages respectifs. Se risquant même à ce qui était censé être un sourire, mais qui vu le manque d'habitude du jeune homme à faire cela s'apparentait plutôt à une sorte de grimace, il fait donc un léger signe de tête en direction du motel et commence à avancer, suivit presque aussitôt par celle qu'il appelait Ann.


    « Ça fait longtemps que t'es en ville ? »

    De mémoire Liam ne se souvenait pas d'avoir vu quelqu'un qui ressemblerait de près où de loin à la jeune femme trainer dans les environs ces dernières semaines, mais après tout il l'avait connu tellement peu de temps qu'il l'avait peut-être déjà croisé rapidement sans pour autant la reconnaître ou bien se rendre compte qu'il s'agissait d'elle. Et puis il avait passé tellement de temps cloué au bar à s'enivrer qu'il aurait peut-être même été possible qu'elle se soit assise à côté de lui qu'il ne l'aurait même pas reconnu tant il avait bu ... L'alcool était chez lui bien plus qu'une sale manie, c'était plutôt devenu un problème ; Il en était arrivé à un stade ou il se jetait sur la moindre goutte d'alcool dès que quelque chose n'allait pas, parce qu'il avait quelque chose à se reprocher, parce qu'il avait en tête de vieux souvenirs, parce qu'il avait passé une mauvaise journée ... Bien que son père lui ait jadis plusieurs fois fait la remarque, Liam préférait mettre ça sur le compte d'un style de vie qui voulait que l'alcool soit presque entré dans ses mœurs, mais bien sûr il se voilait la face et se rendait compte de sa bêtise à chaque fois qu'il se réveillait le matin en ayant l'impression que ce qui c'était passé la veille était tellement flou qu'il devait peut-être s'agir d'un rêve. Il avait déjà tenté d'arrêter l'alcool, il avait essayer de s'occuper l'esprit avec autre chose lorsqu'il lorgnait malgré lui sur la bouteille de Whisky déjà bien entamée qui ne quittait jamais la boite à gants de sa voiture ; Pourtant à chaque fois la tentation avait été la plus forte, à moins que ce ne soit sa volonté qui ne soit pas assez tenace ... En tous les cas ce ne serait pas encore ce soir que Liam se déciderait à remplacer le Scotch par l'eau minérale ...

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.motards.net

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Mar 7 Oct - 17:39

    Les intentions de Liam était claire, tout comme celle d'Elen. Ce soir, ils ne partageraient qu'un simple verre et ne se verraient peut-être jamais plus, après tout, notre jeune femme avait passé sa vie à ne plus "voir" personne. Les cours entretiens qu'elle avaient tenus avec passablement de personnes mêlées à des affaires sordides promettant un bon paquet d'argent si le criminel se retrouvait sous les verrous n'avaient jamais aboutis sur des relations amicales de longues durées. J'en veu pour preuve le portable de la jeune femme complètement vide de contact si ce n'est le numéro de son meilleur ami d'enfance qu'elle s'était refusé d'effacer et de supprimer. Nostalgique, Elen se contentait souvent de fixer l'écran de son portable, les chiffres composant ce numéro qu'elle avait tant de fois hésité à appeler pour se rappeler qu'à une époque de sa jeunesse, de son adolescence, elle ne s'était pas tuée dans la solitude. Mais, tout ça, c'était révolu, en choisissant elle-même son avenir, elle avait tiré un trait sur tout ce à quoi elle tenait et ce en quoi elle pouvait croire ou rêver, elle avait pris la route, dans sa mini-cooper noir et n'avait pour mission plus que la capture d'horribles malfrats qui lui rapporterait gros. Bien que très discrète sur ses agissements, bien des fois, on avait compris ce à quoi elle aspirait, et il était survenu en quelques endroits des embrouilles avec la police municipal qui ne voyait pas sa tâche comme un "Job" à part entière. La solitude était un sentiment insurmontable pour la plupart des personnes, esprits faibles ou trop naïf, Elen avait su parfaitement son accomodé. Le peu de rencontre qu'elle faisait lui suffisait et s'il lui arrivait d'être en manque d'affection, la jeune chasseuse savait parfaitement jouer de ses propres charmes pour s'assurer un minimum d'attention. Sa venue à Jericho n'avait rien d'un hasard, Liam l'avait étrangement bien ressenti, et si Elen ne se doutait pas d'une chose, c'était qu'elle se trouvait en face du fils de l'homme par lequel tout ça avait re-commencé. Si elle était sur la route, c'était parce que le Zodiac avait encore frappé et que le père de Liam, Ewan, en avait été sa première victime. Sans s'en rendre compte, elle avait devant elle la personne qu'en temps normal, elle aurait du interroger pour en savoir plus. Comme à chaque fois, elle arrivait dans une ville, elle se mettait à ses recherches et questionnait les gens les plus proches des victimes pour résoudre ne serait-ce qu'une seule infime partie de cette énigme. Son premier faux pas, elle venait de le faire, en révélant à Liam la raison de sa venue, lui même chasseur, il n'avait pas gobé une seule seconde ses fausses excuses, son deuxième faux pas, elle le fera très vite en se rendant sur la tombe d'Ewan et où elle rencontrera alors, sans s'en rendre compte une nouvelle fois, le deuxième de ses fils, le frère de Liam. Sa manière d'agir semblait plus ou moins vulnérable et si toute sa stratégie se dérobait sous ses pieds bien malgré elle, Elen restait dans l'ignorance totale de tout ce qui se passait sous ses yeux. Ses recherches n'avaient pas encore commencé, elle n'était arrivée que dans la matinée et n'avait eu vraiment le temps que de ranger ses affaires dans un coin de sa chambre miteuse. De plus, Ewan était un homme qu'on qualifiait facilement d' "introuvable". Un homme toujours en mouvement, toujours en déplacement, et les informations sur son compte et celui de ses fils n'étaient que très insuffisant à fournir à la jeune chasseuse de prime des indices de tailles. Le nom de ses enfants étaient inscrit dans le registre de la ville natal du père, Liam et Sean, mais l'homme qui se tenait debout en face d'elle et qui l'invitait à prendre un verre, lui avait-il une seule fois révéler son vrai prénom ? Savait-elle seulement qu'il se nommait lui aussi Liam et aurait-elle pu en faire simplement le rapprochement ? La clé tourna dans la serrure de la voiture, les pas de Liam commencèrent alors à l'emmener en direction du motel, le vent se levait et venait frapper les joues rosies de la jeune femme. Elle croisa les bras, baissa légèrement le front et avança doucement aux côtés de l'homme. Sa question ne se fit pas attendre et ne surpris pas Elen, comment ne pas douter de la parole d'une inconnu quand on se trouve dans un hameau aussi petit que Jericho ? Elle tourna le visage vers Liam, ses cheveux longs et ondulés venaient lui couvrir les yeux ce qui la faisait décroiser les bras à chaque fois pour ramener ceux-ci derrière son oreille. D'une voix tendre et aussi léger qu'un murmure, elle se contenta de lui répondre.

    "Non, pas vraiment..."

    Elle tourna le visage en direction du motel. Leurs pas les avaient menés jusqu'à son entrée, Elen remarqua alors le peu de galanterie qu'avait le jeune homme en lui ouvrant la porte. Elle lui rendit un beau sourire et s'engouffra dans le couloir de ce motel insalubre. Elle ne fit pas attention au rat qui se glissa entre ses jambes et fila par la porte d'entrée, et ne fit pas non plus attention au vieil homme accoudé au comptoir, vieil homme à qui elle avait déjà payé sa caution. La chaleur de l'endroit la fit se détendre, elle décroisa les bras et passa une main dans ses cheveux. Elle se tourna vers Liam, le fixant dans les yeux. Au fond d'elle, cet homme l'intriguait, elle l'avait déjà rencontré dans des circonstances similaires, une chasse aussi, et ils n'avaient pas vraiment sympathisé, enfin, c'était façon de voir les choses bien sur. Jamais gardé de contact, comme à l'accoutumée, elle ne s'était pas imaginé le retrouver un jour dans de pareils conditions. Elle ne pu feindre un sourire, gênée et intimidée par de telles retrouvailles.

    "J'dois dire que je m'attendais pas à tomber sur toi en venant ici !"
Revenir en haut Aller en bas

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Lun 13 Oct - 1:29

    Le silence qui régnait dehors semblait faire résonner les pas des deux jeunes gens, qui se dirigeaient vers l'entrée du motel, où le gérant les regarda passer en levant quelques secondes les yeux de son journal. Ce type avait l'habitude de reluquer de la tête au pied chaque femme qui passait à distance restreinte de lui, Ellen n'échappa pas à la règle, mais Liam ne s'en étonnait lui-même plus, et se disait simplement que ce type était pire que lui xD D'ailleurs en parlant de gérant, Liam n'avait toujours pas payé sa dernière semaine, pour la simple et bonne raison qu'il n'avait pas encore été payé à la Station Service, mais ça à mon avis le gérant s'en fichait pas mal, il héberge pas les gens par simple gentillesse et il n'y a aucun doute que Liam se retrouvera vite fait à la rue si il ne payait pas ... Et donc en attendant de payer, mieux valait s'éloigner avant qu'il ne vienne à l'idée de ce type de faire une réflexion à Liam sur son loyer en retard. Avançant dans le couloir, devancé de peu par Ellen, Liam gardait les mains dans ses poches et regardait les numéros de chambre défiler les uns après les autres jusqu'à arriver au numéro 25, qui se trouvait être la sienne. Tout en marchant le jeune homme s'était posé avec insistance une question qui le turlupinait depuis quelques minutes déjà : il n'arrivait plus à se souvenir quelle identité il avait donné à la jeune femme lors de leur première rencontre ... Avait-il utilisé un de ses deux autres prénoms comme il le faisait le plus souvent ? Si c'était le cas était-ce Alexander ou bien Dimitri ? Et pour le nom de famille, il n'était pas non plus avancé ... Il avait tellement l'habitude de donner une identité différente à chaque femme qu'il rencontrait qu'il fallait bien que cela arrive un jour --' La seule chose à faire était donc de laisser couler, en espérant soit que la mémoire lui reviendrait, soit que la jeune femme laisserait échapper la réponse au détour d'une conversation, ou bien que le sujet ne se présenterait pas dans une conversation.
    Il chercha quelques instants la clef de sa chambre, qu'il avait rangé dans la poche intérieur de son blouson, puis l'inséra dans la serrure et tourna deux fois, pour que la porte s'ouvre enfin. Laissant Ellen passer devant lui, il referme ensuite la porte, ainsi que le verrou, vieux réflexe dût sans aucun doute au fait que Liam n'avait pas du tout confiance en les autres occupants de cet motel. La jeune femme avait raison, les chances qu'ils avaient jusqu'alors de retomber l'un sur l'autre, dans une ville aussi paumée que l'était Jericho de surcroit, étaient quasiment inexistantes, et les voilà pourtant bien l'un en face de l'autre en chair et en os ... Comme quoi le hasard parfois. Non en fait Liam ne croyait pas au hasard, il n'y avait jamais cru, et il avait toujours à l'esprit le dicton selon lequel les choses n'arrivaient jamais par hasard et qu'il y avait toujours une bonne raison. Ce raisonnement était plutôt étrange venant de Liam, qui ne croyait en rien et surtout pas en Dieu, mais qui en revanche semblait croire à une sorte de destin, ou autre choses appelez ça comme vous voudrez.


    « J'pensais pas vraiment me retrouver ici non plus à vrai dire ... »

    Il lui était même déjà de nombreuses fois arrivé de se dire que si son père et lui n'avaient pas décidé de se lancer sur la piste du Zodiac, si ils avaient continués leurs petites affaires sans chercher à être trop gourmand et à se payer une histoire de Serial-Killer ultra médiatisé, peut-être alors son père serait encore en vie ... D'ailleurs ce n'était pas peut-être, c'était même complètement certain, et depuis il ne se passait pas un jour sans que Liam ne regrette d'avoir accepté de venir s'enterrer en Californie pour se mettre à la recherche d'un cinglé qui semblait s'en prendre à ses victimes sans aucune logique ni aucune continuité dans ses actes. Cependant maintenant la donne avait changé, Liam n'avait désormais plus rien à perdre et même si cela devait être la dernière chose qu'il ferait, il retrouverait ce maudit Zodiac, et il se chargerait lui-même de lui faire regretter d'être né.
    Mais pour l'heure il n'était pas temps de faire des plans sur la comète sur la façon dont il s'acharnerait sur cet assassin, l'heure était au vers au verre que le jeune homme avait proposé à celle qui se faisait appeler Ann. D'ailleurs, Liam c'était déjà demandé si elle s'appelait réellement ainsi, mais après tout quelle importance, il vivait dans le mensonge perpétuel depuis longtemps, c'était un passage obligé lorsque l'on exerçait le métier de hors-la-loi, et quitte à mentir sur lui, pourquoi les autres ne mentiraient-ils pas eux aussi sur eux-même. Attrapant la bouteille de Whisky qui se trouvait rien de moins que sur sa table de chevet (Liam quel ivrogne tu fais quand même --') il la montre à Ellen l'air de dire "ça te convient ?" bien qu'en réalité il n'ai rien d'autre à lui proposer, ayant finit la bouteille de Vodka qu'il possédait également hier soir. Comme tout grand buveur qui se respectait, Liam n'avait dans sa chambre peut-être pas beaucoup de mobilier, le total de ses affaires personnelles tenant dans un sac de voyage, mais avait en revanche des verres, parce que c'est un truc qui peut toujours servir (quand on passe son temps à boire en tout cas ...)


    « Cette ville fou un peu les jetons tellement elle est ennuyante et trop calme, mais j'suppose qu'on s'y habitue ... ou pas --' »

    C'est vraiment flagrant que Liam adore Jericho, c'est tout à fait le genre de ville où il s'imaginait s'échouer et couler des jours heureux à boire et l'alcool en ne gardant comme unique amie sa guitare. En parlant de guitare, la pauvre trainait par terre comme une pauvre âme en peine, et ce depuis la veille, Liam l'ayant balancé sur le sol après s'être énervé ... tout seul, oui Liam s'énerve tout seul, comme quoi il ne lui fallait vraiment pas grand chose pour être sur les nerfs.
    Tendant à Ellen le verre de Whisky qu'il lui avait servi, il en garde un pour lui et regarde la jeune femme dans les yeux, sans rien ajouter.

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.motards.net

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Ven 24 Oct - 19:06

    Elen ne prêta pas attention au gérant. Après tout, elle commençait à prendre l’habitude de sentir le regarde de ce vieux pervers couler sur son corps. Eh puis, elle ne se faisait pas de soucis quant à ses intentions, car si le vieil homme comptait passer à l’action avec Elen, il risquerait bien de se prendre un revers de la droite, c’était inévitable. Elle qui n’avait plus vraiment connu de rapport de ce type avec qui que ce soit n’accepterait sûrement pas de retrouver ces instants intimes partagés avec un homme comme le gérant, déjà, il n’était pas beau et grossier. Bref, Elen passait devant lui sans se retourner, son boulot comme serveuse à l’American Tale lui rapportait suffisamment pour payer chaque semaine ce qu’elle devait pour la location de sa chambre, donc, pas de soucis pour la jeune femme. Elle glissa les mains dans les poches de son veston et avançait dans les couloirs devançant de très peu Liam. D’ailleurs si vous voulez tout savoir, Elen ne le connaissait pas sous cette identité là, mais sous un prénom qu’il avait sûrement du inventer, Dimitri. Ce n’était pas vraiment important, puisqu’après tout, même elle lui avait donné une fausse identité. Dans leur boulot, c’était bien plus sur et puis, fallait éviter de créer trop de lien en donnant son vrai prénom, par soucis d’identité et d’être un jour retrouvé. Quand Liam s’arrêta pour ouvrir la porte de sa chambre, Elen lui emboita aussitôt le pas. Le jeune homme lui referma la porte derrière elle et puis, elle se planta au milieu de la pièce. Apparemment, les chambres étaient toutes les mêmes, vétustes et étroites, pas de quoi se vanter fallait bien l’admettre. Elen déboutonna son veston, sans pour autant l’enlever. Retournant sur ses talons, elle fixa Liam en souriant. Un peu intimidée de se retrouver là. Fallait l’avouer la dernière fois qu’elle s’était retrouvé dans la chambre d’un homme, c’était pour lui soutirer des informations sur un tueur en série qui avait assassiné sa sœur. En lui apportant du « réconfort », Elen avait surtout espéré en apprendre bien plus x).
    Pourtant, ce soir là, elle se retrouvait dans une chambre avec Liam, mais n’avait rien à lui demander, puisqu’elle ne savait même pas que celui-ci avait un quelconque lien avec le Zodiac. Elle recherchait les enfants de la dernière victime qui devaient avoir aujourd’hui à peu près son âge, mais elle n’avait rien trouvé. Quelle tête elle ferait si elle savait que l’ainé des O’Connor se trouvait devant elle à cet instant précis, entrain de prendre une bouteille d’alcool sur sa table de nuit. Elle l’observait du coin de l’œil, la chambre de Liam était bizarre, elle dégageait comme une odeur de renfermé. Comme si on avait fait subir à quelqu’un des tortures horribles, tellement horribles qu’Elen fut prise d’un frisson lui traversant l’échine. Ramenant sur sa poitrine ses bras, elle grelotta en s’asseyant délicatement sur le coin du lit. Assez grand pour séparer les deux jeunes gens de manière assez prudente. Qui sait ce qui pouvait se passer après tout… Elen tendit le bras pour prendre le verre que son interlocuteur lui offrait, le passant sous son nez, elle reconnu aussitôt l’odeur familière du Whisky que buvait régulièrement ses parents. Replongée en enfance, elle retrouvait l’ambiance de sa maison familiale les dimanches soirs devant la cheminée. Souffrant à l’unique souvenir d’une vie de famille bien rangée, Elen secoua son visage et revint à terre, attirée par la voix de Liam, elle tendit l’oreille pour l’écouter plus attentivement. Affichant un sourire gêné et intimidé, elle s’hasarda à lui répondre…

    « C’est vrai que Jericho risque pas de rafler le prix de la ville la plus accueillante de l’Etat… »

    Elle soupira en le regardant. Non, elle non plus ne s’était jamais imaginée un jour débarquer dans un endroit pareil. Elle qui rêvait d’études et d’avenir, elle se retrouvait aujourd’hui dans une ville paumée où les gens évitaient de se parler et de se regarder. Effacée dans un univers qui n’était plus le sien, la jeune femme se sentait dépérir de jour en jour, comme si tout à coup, devant son verre, elle se rendait enfin compte de l’absurdité de sa « tâche »… Elle apporta les bords gelés du verre près de ses lèvres, avalant une première golée du liquide alcoolisé, lui brûlant l’œsophage. Elle replongea les yeux dans ceux de Liam.

    « Il est bon. Il date de quelle année ? »

    Intéressée ? Non… Mais là, elle passait pour une imbécile alcoolique. Elle faisait fort faut dire !
Revenir en haut Aller en bas

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Dim 26 Oct - 2:25

    De toute façon, qui pouvait avoir envie de s’échouer dans une ville aussi paumée que l’était Jericho … Selon Liam il fallait être fou pour désirer vivre ici, et ceux qui le faisaient y avaient été plutôt contraint qu’autre chose. Mais à vrai dire en y réfléchissant bien Liam n’était pas sûr de réussir à se plaire quelque part en particulier, il n’avait jamais été habitué à rester très longtemps au même endroit et dès son plus jeune âge les déménagements successifs que son père leur avait imposé à lui et son frère avaient fini de faire de Liam un baroudeur pour qui la notion de « chez-soi » n’existait pas. Ainsi il savait qu’il ne resterait pas indéfiniment à Jericho, une fois le Zodiac hors d’état de nuire il quitterait cette ville qui de toute façon ne servirait qu’à une seule chose, lui rappeler le décès de son père, et sans doute quitterait-il définitivement l’état californien. Mais pour aller où ? C’était la question à cent mille dollars, la même qui revenait à chaque fois que Liam se disait intérieurement qu’il aurait pu partir et essayer de changer de vie … Bien sûr cette vie de chasseur avec son père, faite d’imprévisible et de danger, avait quelque chose de grisant que Liam appréciait beaucoup, mais cependant cela ne réussissait pas à effacer complètement cette idée qu’il avait que lui aussi avait en main les cartes qui lui permettraient si il en avait envie de retourner à une vie normale. Cette expérience il l’avait déjà tenté quelques années auparavant lorsqu’il s’était installé avec Cassie ; Il avait eut alors la bêtise de penser qu’elle était celle pour qui il aurait envie de changer, et avec qui il aurait fait tous les efforts dont il était capable pour avoir une vie tranquille. Etait-ce la tranquillité ou bien la stabilité qui n’avait pas convenu au jeune homme, en tous les cas il avait fait une croix sur la vie calme qu’il s’était imaginé à Manning. Mais alors pourquoi était-ce cette ville et cette période de sa vie qui lui revenait en mémoire à chaque fois qu’il se demandait quel chemin il devait suivre … Peut-être était-ce parce que c’était la seule et unique période où le jeune homme avait eut l’impression d’exister et de vivre sa vie sans avoir à se soucier du rester … Comme quoi l’insouciance avait toujours un prix.
    La jeune femme s’était assise sur le bord du lit, les yeux toujours fixés sur Liam, et ce dernier s’était finalement appuyé contre le mur en face d’elle, la regardant lui aussi fixement. Allez savoir pourquoi le hasard avait voulu que leurs chemins se croisent de nouveau, dans une ville aussi perdue qui plus est, en tous les cas Liam devait bien avouer que ce soir le fait d’avoir en face de lui un visage connu et qui ne soit pas issu de Jericho lui faisait du bien et lui permettait de prendre un peu de recul par rapport à tous les évènements survenus récemment dans sa vie. Certes la « relation » qu’ils avaient tous les deux était basée sur un mensonge, il ne lui avait pas donné sa véritable identité et il n’était pas impossible qu’elle ai agi avec lui exactement de la même façon, mais malgré tout aucun des deux ne semblait avoir à redire quoi que ce soit à la situation. Quant à leur discussion, elle semblait beaucoup trop surfaite pour être honnête mais ça Liam s’en fichait bien, il ne lui avait pas offert un verre dans l’espoir d’avoir une conversation franche avec quelqu’un, il l’avait fait simplement parce qu’un peu de compagnie pour parer à la solitude grandissante dont il s’accoutumait depuis plusieurs semaines ne serait pas de refus


    « J’sais pas … Du moment qu’il est fort et qu’il se boit moi après --' »

    C’était le genre de réponse qui vous faisait passer pour un parfait alcoolique, encore plus lorsque vous étiez du genre à dormir avec votre bouteille de Whisky sur votre table de chevet … Ce qui était bien sûr le cas donc. La réflexion de Liam lui avait sans doute échapper un peu trop vite, mais peut importe il se foutait pas mal de ce que pourrait en penser la jeune femme. Attrapant la bouteille qu’il avait posé sur la table, il jette donc un rapide coup d’œil à l’étiquette pour y lire l’année qui y était inscrite, avant de passer la dite bouteille à Elen afin qu’elle puisse répondre par elle-même à cette question.
    Il avala presque d’une seule traite ce que contenait encore son verre, fermant quelques instants les yeux et sentant la chaleur que procuraient les alcools fort lui descendre le long de la gorge. Il n’avait même pas pris le temps d’apprécier le goût pourtant si particulier de la boisson, aux dires de la jeune femme ; Il en était arrivé à un stade ou peu lui important le goût que pouvait avoir l’alcool qu’il buvait, du moment qu’il avait les effets recherchés et que cela lui permettait de voir les choses qui l’entouraient de manière un peu moins brutale. Son verre maintenant vide toujours à la main, le jeune homme avait de nouveau posé ses yeux sur la jeune femme, la regardant lentement de bas en haut puis s’arrêtant finalement sur son visage, sur ses yeux. Il cherchait quelque chose à dire afin de ne pas continuer à la regarder ainsi en silence, ce qui lui donnait vraiment l’air d’être un psychopathe, et même si Liam était un peu bizarre il n’en était pas encore à ce stade là heureusement xD


    « Enfin, va pas croire que je passe mon temps à boire non plus hein »

    Bah bien sûr hein, c’est pas comme si c’était la stricte vérité après tout o_O Mais Liam était en train de se dire que s’il continuait à boire autant il ne réussirait qu’à attirer l’attention sur lui, ce qui n’était pas la meilleure des initiatives à prendre pour quelqu’un qui faisait déjà jaser en ville. Bien sûr il ne pensait pas Elen dupe, mais si il pouvait éviter qu’elle le voit comme un ivrogne fini ce n’était pas plus mal en fin de compte …

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.motards.net

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Sam 3 Jan - 2:05

    Oui, Jericho n'était pas l'endroit le plus apprécié par les touristes, c'est vrai, mais cette petite ville de l'Etat Californien avait quelque chose qui lui donnait un certain charme. Il est vrai que la notion de "baraudeur" allait bien mieux à Liam qu'à Elen qui n'était que novice dans le métier de Chasseur par rapport à toute l'expérience que Liam avait accumulée au fil des ans. Mais avouons tout de même que la jeune femme avait suffisamment visiter d'endroit différent pour tout de même se retrouver assez tentée par le fait d'abandonner l'aventure pour se laisser aller à vivre une vie plus tranquille dans cette petite bourgade qu'était Jericho. Non, elle ne l'avait pas sérieusement envisagé puisqu'à chaque fois qu'elle débarquait dans un nouvel endroit, cette possibilité de s'aventurer dans une vie qui lui était parfaitement étrangère lui traversait l'esprit. Pas suffisamment longuement pour que la solution de l'abandon en arrive à lui faire stopper toute activité en lien avec son "métier" actuel. Elle n'avait que 18 ans lorsqu'elle s'était lancée dans sa première attaque, première traque, première chasse. Elen n'était alors qu'une adolescente prête à tout pour mettre la main sur le criminel qui avait descendu l'une des personnes à qui elle tenait le plus. Lâchée dans la fosse aux lions sans même un mode d'emploi, Elen avait appris à vivre seule, à se battre seule dans un univers plus que dangereux et criminel. Mêlée de près à la vie et à ses crocs, Elen avait oublié ce que l'expression "vivre en paix" pouvait signifier ! Jericho n'était qu'une ville de plus dans sa traversée du désert qui ne s'arrêterai jamais !
    Assise en face de Liam, elle tenait dans ses mains le verre que le jeune homme lui avait gentiment offert. Ils savaient pertinnemment l'un comme l'autre qu'ils se mentaient, pourtant, rien dans leur attitude ne semblait présager une quelconque guerre ni même un accrochage. Ils semblaient deux âme en peine, prêtes à tout pour ne pas rester seules ce soir. Liam semblait plus que mal, quant à Elen, ce n'était pas vraiment le plus radieux des sourires qui illuminait son visage... Les deux jeunes gens s'étaient "Trouvés" sans vraiment le vouloir, la vie les avait fait se retrouver et porutant, rien ne laissait le prévoir. Ils avaient chacun pris un chemin différent, chacun avait suivi sa route après leur dernière rencontre. Ils ne s'étaient plus jamais revu, et n'avaient jamais vraiment cherché à se revoir.. Et regardez. Aujourd'hui, ils étaient l'un en face de l'autre, à nouveau !
    Elle ne répondit rien à sa première remarque, attrapa la bouteille qu'il lui tendit et répondit effectivement toute seule à sa réponse. Chose qui ne lui apporta guère de réconfort, elle passait elle aussi pour une alcoolique, je vous rassure. Pourtant, elle ne fit même pas attention à l'apparence de Liam, après tout, chacun était libre de vivre comme il le souhaitait. Tenez, Elen avait un jour rencontré un homme qui ne vivait que par la fumette, ce qui ne dérangeait pas la jeune femme puisqu'elle était très "ouverte" à tout ça, après tout, elle fumait elle aussi, elle buvait elle aussi et n'hésitait pas à répondre lorsqu'il le fallait. La vie l'avait endurcie, la vie l'avait coupé de certaines choses. Elle ne remarquait plus les détails de ce genre qui lui étaient totalement insignifiants aujourd'hui. Jeune femme sans manière, elle était aujourd'hui plus homme manqué que femme superficielle. Faisant toujours attention à son image tout de même, elle n'était pas du genre à porter un jugement sur l'apparence. Non, la chasse lui avait appris que ce genre de détail était pas important puisque les apparences étaient elles-mêmes trompeuses.

    "Oh... Ne t'inquiète pas. Aucun soucis !"

    Elle se tut. Le regardant dans le bleu des yeux, elle but son verre à la même vitesse que Liam, sans prêter attention à cette atmosphère génante qui prenait gentiment le dessus dans leur conversation. Comme s'ils n'avaient plus rien à se dire, ni même à se raconter. L'ambiance était tendue et les deux jeunes gens s'observaient dans le blanc des yeux, comme pour y déceler la réponse à leur même question, une seule question qui était suremetn la plus importante autant pour l'un que pour l'autre... Qui était la personne qui était en face d'eux ? Elen ne savait rien de Liam tout autant que Liam ne savait rien d'elle. En les voyant, on les croirait amis alors qu'ils étaient totalement inconnus l'un à l'autre. Ce qui était bien dommage... Pour crever l'absèt, tuer ce silence qui pesait dans le crâne d'Elen, elle se hasarda sur un sujet qu'elle aurait peut-être du éviter !

    "Et.. Tu es venu seul ?"
Revenir en haut Aller en bas

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   Dim 18 Jan - 2:07

    En vérité Liam se demandait déjà pourquoi il avait dans un premier temps pu être un tant soit peu inquiété par le fait que la jeune femme le croit un peu trop porté sur l'alcool ... Le fait que Liam buvait comme un trou n'était plus un secret pour personne et il n'avait pas eut besoin de très longtemps pour se tailler une réputation d'alcoolique de service auprès de bon nombre des habitants de cette ville, alors qu'une personne de plus ou de moins pense de la même façon cela ne changeait plus grand chose pour Liam au fond.
    Ne répondant rien de plus à cela, le jeune homme reprend sa précieuse bouteille pour s'en servir de nouveau un verre ; Un de plus me direz-vous. Portant ensuite le verre de nouveau plein à ses lèvres, il n'en boit pas immédiatement le contenu et reste de longues secondes à respirer l'odeur de la boisson tout en fixant Elen sans la lâcher des yeux un seul instant. Sans le savoir il pensait exactement à la même chose que la jeune femme, lui aussi ne se voilait aucunement la face et savait pertinemment qu'elle était aussi peu franche avec lui qu'il ne l'était avec elle. Mais bien avant d'être un comportement obligatoire au vu leur activité "professionnelle" si on pouvait appeler la chasse aux assassins ainsi, c'était sans aucun doute également leur caractère et leur façon d'être qui les rendait aussi peu confiant envers la totalité des gens qui croisaient le route quelques en soient les circonstances. Pourtant aucun des deux ne semblait prêt à faire de réflexion à ce sujet, et en réalité le mensonge semblait tellement leur convenir et même leur coller à la peau qu'il était probable qu'ils se plaisent plus à cette situation qu'à une où ils auraient du montrer un peu plus de franchise.

    Finalement, ce fut Elen qui la première se décida à briser le silence pesant qui s'était à nouveau installé entre eux. La tension qui régnait dans la pièce n'en était pas pour autant apaisée, mais semblait seulement être un peu moins étouffante ; Comme si le simple fait qu'une voix s'élève puisse suffire à rendre l'ambiance moins hors du temps, moins irréelle.
    S'il était venu seul ? Vous vous doutez bien qu'il était hors de question pour Liam de dire la vérité, plutôt avaler sa langue que de jouer l'honnêteté une fois encore. Et puis qu'aurait-il pu dire après tout ? Qu'il était arrivé ici en n'étant absolument pas motivé à poursuivre un nouveau psychopathe et qu'au final il se retrouvait maintenant à traquer l'assassin qui avait prit son père à son propre jeu ? C'était tout bonnement au dessus des forces de Liam. Tout d'abord parce qu'il s'entêtait à nier l'évidence et à visiblement penser qu'en ne parlant pas de sa mort il réussirait peut-être à l'effacer, quel espoir fou et irrationnel quand on y pensait, et d'autre part parce que même s'il se doutait qu'Elen n'était pas dupe, et que lui non plus n'ignorait pas secrètement les activités de la jeune femme, il était tout bonnement hors de question qu'il révèle à haute voix ce qu'il était ... C'était encore le meilleur moyen de se faire avoir bêtement.
    Aussi la jeune femme devrait-elle se contenter d'un énième mensonge de la part de Liam, mais après tout en posant une question elle devait s'attendre dès le départ à ne recevoir qu'un mensonge en guise de réponse.

    « A ton avis ? » En même temps que cette réponse en forme de question, le jeune homme jeta un coup d'œil circulaire et insistant à l'ensemble de la pièce, comme pour inviter Elen à en faire de même. Puis reposant les yeux sur la jeune femme il rajoute pour réponse définitive « Seul oui ... C'est moins encombrant pour voyager »

    Non pas que Liam considère toute compagnie quelle qu'elle puisse être comme un poids, un boulet qui ne faisait que ralentir le parcours d'un traqueur dans son genre ... Mais en fin de compte si xD Il était devenu tellement cynique avec le temps, parfois sur certain points encore plus même que son père ne l'était lui-même de son vivant, qu'il en était arrivé à la conclusion que la faiblesse humaine résidait à elle seule dans le fait de s'attacher aux gens ... Comme disait mon cher ami Jean-Jacques Rousseau s'attacher aux personne c'était se rendre vulnérable (Fait pas attention c'était juste histoire de dire que une fois au moins mon cours de Philo m'aura servi à quelque chose xD)

    Vidant finalement de nouveau son verre d'un seule traite, Liam n'en avait pour autant pas lâché une seule seconde le regard d'Elen, comme si le simple fait de regarder ailleurs quelques instants pouvait s'avérer être un risque ... De quoi avait peur Liam ? A vrai dire il n'en savait rien, il n'était pas certain d'ailleurs d'avoir peur, il se sentait simplement obligé de se méfier, de rester à l'affût du moindre de mot, du moindre geste, de la moindre attitude de la jeune femme qui pourrait à ses yeux semblait suspect ... Si ce n'était pas de la paranoïa ça, alors qu'est-ce que c'était, on se le demande o.O
    Liam même s'il ne semblait pas enclin à trop s'aventurer en terrain miné, n'en démordait pas moins sur l'idée que, comme tout bon chasseur de prime qui se respectait, il ne pouvait s'empêcher de se demander ce qui poussait la jeune femme à venir en ville, ou plutôt à se lancer à la poursuite du Zodiac, car Liam n'avait pas besoin de confirmation pour savoir ce qu'était bien dans cette traque qu'elle était lancée.

    « J'suppose que toi aussi ... Sauf si ça a changé depuis la dernière fois » Mais il en doutait. Elen ne semblait pas être du genre à s'encombrer de la présence de quelqu'un dans ses jambes à longueur de journée, ou du moins si c'était le cas elle cachait très bien son jeu. « T'étais déjà du genre à voyager léger si j'me souviens bien »

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.motards.net



it's me, Contenu sponsorisé darling !



MessageSujet: Re: . Tard dans la soiré . }LiiiAM   

Revenir en haut Aller en bas
 

. Tard dans la soiré . }LiiiAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oblivion :: « Everthing comes to an end » :: ▬ Abandonned Ways-