AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 when the past joined the present | pv. Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: when the past joined the present | pv. Liam   Mer 22 Avr - 20:15

WHEN THE PAST JOINED THE PRESENT...


I never forgot you
but you never really forgave me
You are the most beautiful thing which arrived to me
And you offered more the nice gift to me
It is in your turn to discover it


Citation :
Rejoins-moi dans le parc pour savoir qui je suis... pour te présenter quelqu'un qui t'aime...

    Voilà cette fameuse phrase qu'elle venait de lui envoyer par sms... Bien entendu, elle avait prit le soin de cacher son numéro en se doutant un peu que le jeune homme ne serait pas venu si il avait vu que ce n'était autre que cette ex petite-amie qui l'avait trompée avec son petit frère... Elle se demandait encore si c'était une bonne idée. Les retrouvailles entre elle et Liam risquent d'être plus que pimentées mais il lui suffisait de poser son regard sur son petit garçon qui jouait dans le bac à sable pour savoir que c'était la meilleure solution... Elle n'avait pas le droit de lui priver de son père... Elle n'avait pas le droit de le cacher... La jeune femme soupira légèrement et s'assit sur l'un des nombreux bancs blancs avec le coeur qui battait de plus en plus. Que lui dire? Comment allait-il réagir lorsqu'il se retrouvera en face d'elle? Arrivera-t-elle à lui parler? Et surtout, voudra-t-il bien reconnaitre Micah comme son propre fils? Elle espérait que la réponse serait positive mais elle ne pouvait l'empêcher d'accepter Micah, elle ne pouvait l'empêcher d'aimer ce petit bout de chou qui attend cette rencontre depuis tellement longtemps...

    Tout en passant une main dans ses cheveux, Cassie posa un regard protecteur sur le petit garçon et un sourire se dessina sur le bout de ses lèvres. C'était son rayon de soleil. Lorsque quelque chose n'allait pas, il lui suffisait tout simplement de poser son regard sur Micah et tout devenue beaucoup plus agréable en une fraction de seconde. Depuis son arrivée, la jeune femme avait beaucoup plus confiance en elle et était devenue beaucoup plus optimiste que dans le passé. Son sourire s'agrandit en le voyant revenir près d'elle en courant les bras ouverts. Quelques secondes plus tard, le petit moussaillon se retrouva dans les bras de sa maman et lui fit un petit câlin. Chose qui surprit un peu notre jeune maman car depuis quelques semaines, Micah supportait moins les gros câlins de sa maman. Bah oui, il avait une virilité à construire selon lui et elle ne l'aidait pas à le chouchoutant 24h/24
    Rolling Eyes

    "Dit... On va bientôt rentrer à la maison? je commence à m'ennuyer ici..." dit-il en lui faisant une petite bouille craquante. La jeune femme laissa échapper un petit rire avant d'aller lui ébouriffier légèrement les cheveux. Mais son sourire s'effaça quelques secondes en posant son regard dans celui de son fils. Plus il grandissait et plus elle avait l'impression de retrouver Liam en lui, que ce soit dans son physique ou dans son caractère... Heureusement qu'elle devait pas supporter les deux tous les jours hein xD Mais il est vrai que cela faisait pratiquement deux heures qu'ils trainaient dans le parc et Liam n'avait toujours pas fait son apparition... peut être ne viendrait-il pas... Ou peut être avait-il comprit à qui il avait à faire et du coup, il était hors de question pour lui de la revoir... Mais alors qu'elle allait lui dire qu'ils rentraient à la maison, elle entendit un certain "Salut..." dont elle connaissait la voix par coeur... cette voix qui l'avait toujours fait frissonné... Elle ferma les yeux quelques secondes en sachant parfaitement qui se trouvait à sa droite et après avoir prit son courage à deux mains, Cassie tourna sa tête de son côté et elle le vit... Il n'avait pas changé... Il était toujours aussi sexy quoi que quelque peu vieillit mais ça le rendait encore plus séduisant. Un léger sourire gêné se fit sur ses lèvres et fit descendre Micah de ses genoux pour pouvoir se lever et être face à lui... Elle s'était imaginée plusieurs façon de commencer la conversation mais maintenant qu'elle se trouvait réellement face à lui, elle avait perdu la parole...

    "Salut... je... ça fait longtemps..." elle se traita de suite de tous les noms tellement ce qu'elle venait de dire était nul. Bien sur que ça faisait longtemps, pratiquement quatre ans même...
Revenir en haut Aller en bas

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: when the past joined the present | pv. Liam   Sam 25 Avr - 3:23


icon © moi-même & sushii
Cassandra Adamson & Liam O'Connor


    Aujourd'hui était une journée comme il était rare que Liam en passe depuis qu'il était à Jericho ; Pour tout dire c'était même de son souvenir la première fois qu'il passait une journée telle que celle-là depuis qu'il avait posé le pied en ville, il y avait déjà maintenant presque quatre mois. Ce matin il ne s'était pas levé de mauvaise humeur, mais sans doute était-ce parce que pour une fois il n'avait pas bu des verres et des verres d'alcool fort avant de se coucher comme c'était pourtant le cas depuis plusieurs semaines déjà. Non pas qu'il soit subitement devenu raisonnable, il ne fallait pas non plus croire aux miracles de Noël, surtout en plein milieu du printemps, mais hier soir il était rentré tard du boulot après qu'un problème avec une des voitures qu'il avait en réparation se soit révélé beaucoup plus important que ce que Liam se l'était imaginé. Lorsqu'enfin à minuit passé il était rentré au motel, encore couvert de cambouis et des courbatures plein le dos et les bras d'avoir passé sa journée allongé sous la carcasse de la voiture, il avait eut à peine le courage de se débarbouiller rapidement le visage avant de se laisser tomber son lit lit avec lassitude. Il s'était endormi comme une masse, sans même prendre le temps d'enlever sa chemise ou même ses chaussures, il avait dormi ainsi et c'était réveillé exactement au même endroit au petit matin le lendemain, avec l'impression d'avoir dormi d'une traite pendant plusieurs jours d'affilée. Pour la première fois depuis longtemps il avait réellement l'impression de s'être reposé, et le fait qu'il soit en congé aujourd'hui lui donnait encore plus envie de flemmarder et de trainer dans sa chambre à ne rien faire. Oh bien sûr il avait toujours cette culpabilité chronique quant au fait de s'accorder quelques instants de repos là où il devrait plutôt mettre toute son énergie dans la traque du Zodiac afin de venger pour de bon son paternel, mais ces temps-ci il avait tellement l'impression de stagner dans ses investigations que s'il s'y mettait maintenant il savait que sa mauvaise humeur - et avec elle son envie de boire - réapparaitrait aussitôt.
    Il avait donc fait ce matin quelque chose qui ne lui était pas arrivé depuis des lustres, il était resté affalé sur son lit pendant deux trois bonnes heures et avait lu un livre. Vous trouvez ça ridicule ? Ça ne l'était pas pour Liam en tous les cas, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas eut ni le temps ni l'occasion de lire un livre pour simplement se distraire, en temps normal il se contentait de lire uniquement ce qui pourrait lui apporter des informations sur la personne qu'il traquait ; Une lecture utile pas pas des plus agréables. Il avait pourtant au fond de ses affaires un vieux livre qui lui appartenait, il l'avait déjà lu plusieurs fois et c'était pour ainsi dire le seul livre qu'il possédait dans ses maigres bagages, le reste se trouvaient dans la maison où il avait vécu à l'époque où sa mère était encore là mais Liam ne comptait pas y remettre les pieds de sitôt, il savait qu'il n'arriverait pas à gérer autant de souvenirs d'un seul coup. Mais revenons au livre que Liam avait entre les mains, « Les Misérables » de Victor Hugo ; Comme quoi notre jeune homme cachait encore beaucoup de choses, car qui aurait pu croire en le voyant, à boire des bières et à retaper sa bagnole à longueur de journées, qu'il puisse apprécier les écrit d'un auteur comme Hugo.

    A midi il était enfin sortit, et avait pris sa voiture pour regarder le centre-ville de Jericho avec dans l'idée de s'acheter un truc à manger à l'épicerie ... Mais bien sûr comme vous vous en doutez peut-être il y avait une raison là-dessous, une raison que Liam lui-même avait un peu de mal à s'avouer à vrai dire. Était-ce un hasard si October officiait justement comme caissière à l'épicerie ? Sans doute que non, et même si le jeune homme ne pouvait pas être sûr qu'elle travaillait à cette heure-ci cela ne lui coûtait rien d'essayer. Il ne comptait pas l'approcher, ni même lui adresser la parole, non tout ce qu'il voulait c'était la voir, il s'effrayait d'ailleurs de plus en plus de ne pas pouvoir résister aux occasions qui se présentaient à lui de voir la jeune femme dès qu'il le pouvait ... C'était une très mauvaise habitude, et qui plus est cela risquait un jour où l'autre de nuire à son boulot, en particulier si Coleen ou Thomas finissaient par se rendre compte de quelque chose, Lia perdrait alors sans doute une grande partie de la crédibilité que ses nombreuses années en tant que chasseur de primes lui inculquaient.
    Mais peu importe, October n'était pas à l'épicerie, et tout ce que Liam avait trouvé là-bas c'était de quoi manger un peu, avant de reprendre la route vers ... Il ne savait pas vraiment où en fait. Au final il avait roulé le long de la route 69 sans vraiment savoir où il allait, il se contentait de rouler, la radio allumée et la fenêtre ouverte pour profiter de l'air qui se réchauffait de jour en jour à mesure que le printemps avançait. Rentrerait-il à Jericho ce soir ? Rien n'était moins sûr, il était fort possible qu'il s'arrête et finisse par dormir dans sa voiture, c'était le genre de choses qui lui arrivait de temps à autre lorsqu'il avait besoin de changer d'air et de s'éloigner un peu du motel dans lequel il avait l'impression de tourner en rond et d'étouffer. Sean ne s'inquiéterait pas, il était maintenant habitué à ce que son frère disparaisse ainsi 48h d'affilé sans prévenir et ne cherchait plus à poser de questions, de toute façon Liam lui répondait rarement pour ne pas dire jamais avec précision.

    Liam crut tout d'abord à une hallucination lorsqu'il entendit son téléphone portable sonner, lui indiquant la réception d'un SMS. En effet notre jeune homme possédait pas moins de trois téléphones portables, un premier dont il se servait la plupart du temps, un second dont il se servait uniquement avec les gens auxquels il avait donné une fausse identité, celle de Dimitri Kazovzki et non pas Liam O'Connor, et enfin un troisième téléphone, qui celui-là ne servait que pour les situations d'urgences. C'était ce dernier qui venait à l'instant de sonner, et si Liam en était tellement surpris c'était non seulement parce que ce téléphone ne devait servir qu'en cas d'extrême nécessité, lorsque dans de précédentes affaires le père de Liam contactait son fils sur ce téléphone et non l'autre c'était bien souvent qu'il y avait danger et que l'heure était grave, le jeune homme avait donc encore maintenant cette appréhension lorsqu'il l'entendait sonner, même si son père n'était plus là. Mais qui pouvait bien lui joindre à ce numéro ? Les personnes connaissant l'existence de ce téléphone étaient très peu nombreuses et savaient toutes qu'il ne fallait pas le prendre à la légère ; Outre son père seules trois autres personnes avaient ce numéros, Sean, Noah et Cassie. Cassie Liam n'y pensa même pas, comment aurait-il pu alors qu'il avait définitivement (ou presque) fait une croix sur elle il y avait déjà plusieurs années ; Restaient donc Sean et Noah, Sean était la possibilité la plus imaginable, et ce n'était pas pour rassurer Liam.
    S'arrêtant sur le bord de la route Liam se contorsionne pour attraper le téléphone, dans la poche intérieur de sa veste qu'il avait balancé sur le siège arrière parce qu'il avait trop chaud. Les sourcils froncés il lit alors le SMS qui lui était destiné.
    Code:
    Rejoins-moi dans le parc pour savoir qui je suis... pour te présenter quelqu'un qui t'aime...
    Première chose, le message ne venait pas de Sean, ce n'était pas son numéro et autant que Liam le sache son frère ne possédait lui qu'un seul et unique téléphone. Restait alors ... Noah. Noah Jefferson, le plus proche "parent" de Liam depuis que son père était décédé ; Il n'était pas de la famille au sens propre du terme, c'était une vieille connaissance d'Ewan O'Connor mais Liam et Sean avaient toujours considéré Noah comme faisant partie de la famille, une sorte d'oncle de substitution. Il était difficile de se fier au numéro du SMS, Noah avaient lui aussi le réflexe de chasseur de changer extrêmement souvent de numéro de téléphone et ceci renforcçait encore plus Liam dans son idée qu'il s'agissait certainement de lui. Mais que voulait-il dire ? Quelqu'un qui t'aime ? Ce n'était pas du tout du genre de Noah de s'exprimer ainsi ... Et puis ce parc à quoi cela rimait-il ? Il ne savait même pas où se trouvait Noah en ce moment, aux dernières nouvelles c'est à dire il y a bientôt trois semaines, la dernière fois que Noah avait laissé un message sur le répondeur de Liam et auquel ce dernier n'avait pas répondu, Noah lui avait dit qu'il se trouvait quelque part dans l'Indiana ... Qu'il soit maintenant à Jericho, c'était impossible, impensable ... et pourtant Liam se devait d'en avoir le cœur net.

    Il était assez loin de Jericho, facilement trois de route depuis le temps ... Mais trois heures si il respectait les limites de vitesse, ce que bien sûr il n'avait aucunement l'intention de faire. Tout cela l'intriguait trop, il voulait mettre ça au clair le plus vite possible aussi en fin de compte, Liam atteignit enfin les alentours de Jericho au bout de deux heures à peine. Une fois dans le centre-ville il se vit obligé de ralentir l'allure, d'une part parce qu'il faisait beau et qu'à cette heure de la journée il était fréquent que des gosses s'amusent dans les rues, Liam ne tenait pas à en renverser un, et d'autre part parce qu'un excès de vitesse était un motif suffisant pour qu'un des hommes du Shérif ne décide de l'arrêter, et une fois au poste de police il en aurait une nouvelle fois pour 48h de garde à vue, merci bien. Le voilà enfin devant le parc ; Garant sa voiture, il range au fond de la poche de son jean le téléphone qui l'avait fait revenir ici plus vite que prévu, et ne prenant pas la peine de prendre sa veste puisqu'il faisait bon dehors et que le cuir tenait horriblement chaud il se dirige vers l'entrée du parc tout en regardant fébrilement autour de lui à la recherche d'un visage connu. Il avançait dans les allées mais il ne voyait rien, personne, et il commençait tout bonnement à se demander si ce SMS lui était destiné et s'il ne s'agissait pas tout simplement d'une erreur de destinataire ; Mais bien sûr, ça ne pouvait être que ça, quel imbécile il était. Il était sur le point de faire demi-tour en se traitant intérieurement d'idiot lorsqu'il s'arrêta net, comme paralysé par ce qu'il venait tout juste de voir. Là-bas, à quelques dizaines de mètres de lui, assise sur un banc ... Cassie.
    Vous savez ce dont Liam avait envie là tout de suite ? De s'en aller en courant le plus loin possible de ce parc, d'essayer d'oublier qu'il venait de la voir elle, alors qu'il avait déjà eut tellement de mal à se faire une raison après qu'elle soit partie sans lui donner de réelle explication. Non il ne pouvait pas aller la voir, il ne pouvait pas la regarder en face et faire comme si ça ne le touchait pas, il pouvait jouer la comédie avec les autres mais pas avec elle, il savait qu'il n'en aurait pas la force et il ne voulait pas perdre la face devant elle et lui laisser entrevoir un seul instant qu'aujourd'hui encore il n'arrivait pas à la regarder en se disant qu'elle était certainement la femme de sa vie. Pourtant il ne faisait pas demi tour, il n'arrivait même plus à détacher ses yeux de la jeune femme et finalement, caché derrière un arbre il se mit à l'observer en toute impunité pendant plusieurs minutes ... Jusqu'à ce que quelque chose d'encore plus choquant vienne se rajouter au tableau. Ce gamin qui courrait vers elle, est-ce qu'il ... Oui, il semblait bien se comporter comme si Cassie était ... sa mère. Liam eut comme l'impression que la blessure du passé, celle d'avoir perdue Cassie alors qu'il tenait tant à elle, venait de se rouvrir encore un peu plus. Quel âge avait ce gamin ? Trois ans ? Le moins que l'on puisse dire c'était qu'elle n'avait pas perdu le temps pour le remplacer et se trouver quelqu'un d'autre pour lui faire un gosse. Voilà maintenant qu'il était jaloux, il était jaloux et il se sentait ridicule, il n'avait pas le droit de l'être, il ne devait en aucun l'être ... Mais comme à chaque fois cependant la déception et la douleur morale semblaient lui donner du courage, et finalement il se décida enfin à s'approcher.

    « T'es certainement la dernière personne que je m'attendais à voir ici » Pas de bonjour ni rien, Liam ne savait pas se montrer faussement courtois lorsqu'il n'avait pas envie de l'être. N'était-ce pas triste ? Il adressait pour la première fois depuis plus de quatre ans la parole à cette femme qu'il avait tellement aimé, et déjà il lui réservait un ton froid et distant, accompagné d'un regard presque tout aussi glacial. Bien sûr il devait se forcer, mais il s'y obligeait, elle ne devait pas savoir ce que la revoir provoquait à l'intérieur de lui, non elle ne devait pas en avoir la moindre idée. Visiblement troublée, Cassie avait répondu « Salut... je... ça fait longtemps... » et c'était certainement la chose la plus banale et la plus inutile des choses que Liam s'était imaginé entendre de sa bouche toutes ces fois où il s'était imaginé la revoir. Se forçant dans une obligation presque trop forcée à ne pas jeter un seul regard vers le gamin qui se tenait toujours à côté de Cassie, il répond d'un voix qui se voulait neutre mais qui trahissait cependant le fait qu'il n'était pas des plus heureux de la voir se pointer ici à l'improviste « Quatre ans, Trois mois et Seize jours ... Ça fait longtemps effectivement » Dans cette unique phrase on devinait alors que ces quatre années avaient du être un supplice pour lui, presque sans s'en rendre compte il avait finit par compter jour après jours le temps depuis lequel il était séparé d'elle ; Il avait eut l'impression qu'il ne s'en remettrai jamais, et alors que la blessure commençait tout juste à cicatriser, là où celle de la mort de son père était toujours brûlante, la voilà qui débarquait ici sans prévenir pour on ne savait quelle raison ... Liam lui en voulait, et il comptait bien le lui faire comprendre.

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.motards.net

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Re: when the past joined the present | pv. Liam   Mar 28 Avr - 21:38

    Pas de bonjour... une mâchoire serré à la place de son magnifique sourire... quelque chose lui disait qu'elle allait passé un sale quart d'heure mais j'imagine qu'elle le méritait bien n'est ce pas? Non seulement elle avait osé le tromper avec un autre homme, non seulement cet homme n'était autre que son petit frère mais en plus de cela, ce n'est personne d'autre qu'elle qui a mit fin à leur histoire... Pourtant, Cassie ne put s'empêcher d'avoir un léger sourire agrippé à ses lèvres. Elle était tellement heureuse de le revoir, d'être qu'à quelques centimètres de lui. Heureuse de savoir qu'elle pourrait le toucher rien qu'en tendant le bras, heureuse de pouvoir de nouveau sentir son odeur lui chatouiller les narines... Il lui avait tellement manqué, cette douce odeur sauvage et coquine qui lui faisait tourner la tête dans le passé. Elle avait l'impression de revenir en arrière et en une fraction de secondes, tous leurs souvenirs revinrent dans sa tête. Son sourire s'agrandit encore un peu plus alors que Liam était plutôt occupé de la dévisager. Ca avait toujours été comme cela entre eux... Un grognon et une souriante, le feu et la glace... Son côté impulsif ne lui avait jamais posé de problème et elle avait même réussi à dompter un tant soit peu son caractère même si elle faisait toujours attention à lui laisser sa liberté, à ne pas trop l'étouffer... Et dire qu'elle avait déjà pensé plus d'une fois à se marier avec lui, elle qui tenait tellement à sa liberté, elle était prête à se donner au jeune homme. Mais ça n'est jamais arrivé. En même temps, vous voyez Liam la corde au cou? Rolling Eyes Pas elle en tout cas... elle le connait tellement ou tout du moins, elle le connaissait par coeur. Car qui lui disait qu'il était toujours le même? Peut être était-il devenu plus sage et peut être qu'il était fiancé, après tout quatre ans avaient coulés entre eux...

    "Et certainement la dernière personne dont tu as envie de voir j'imagine..."
    dit-elle en perdant légèrement son sourire. Elle se doutait bien qu'il n'allait pas l'accueillir les bras grands ouverts, pas après tout ce qu'elle lui avait fait subir mais pourtant, une petite part d'elle s'y était accrochée... Elle aurait aimé de magnifiques retrouvailles, pouvoir de nouveau se caler dans ses bras et sentir son coeur battre, toutes ces petites choses qui lui avait terriblement manqué ces dernières années mais il ne fallait pas se voiler la face, ça serait mal connaitre le jeune homme...

    Hypnotiser par ses sublimes yeux verts, la jeune femme oublia quelques instants que son fils se tenait juste à côté d'elle et qu'il les regardait tous les deux tour à tour. Il ne comprenait pas vraiment ce qui arrivait à sa maman et encore moins qui était cet individu qui lui parlait si froidement. N'aimant guère le ton de cet adulte, le petit garçon pas plus haut que trois pommes se mit devant sa maman et fit barrage pour que cet homme ne s'approche pas d'elle. Protecteur oui mais il était aussi très modeste sur sa force Rolling Eyes Attendez, c'est pas le fils de n'importe qui vous savez? Micah fronça alors ses sourcils et fusilla le jeune homme avec son méchant regard qui faisait plus rire qu'autre chose xD C'est en sentant deux petits bras au niveau de ses jambes que Cassie revint sur terre et se souvenu de son petit moussaillon. Tout comme Liam, la jeune Australienne baissa son regard et un sourire tendre se dessina sur ses lèvres en voyant que Micah essayait de la protéger. Il est vrai qu'elle ne lui avait montrer aucune photo de Liam. Il faut dire qu'en le quittant, la jeune femme avait préféré tout brûler pour pouvoir commencer une vie plus facilement mais ça c'est avéré inutile...

    Doucement, Cassie se baissa pour être à la hauteur de Micah et lui ébourifia taquinement ses courts cheveux blonds."Hey doucement la terreur, c'est pas un méchant ce monsieur... enfin je crois pas..." dit-elle en reposant son regard dans celui de Liam. Elle sentait que l'heure de la révélation allait bientôt sonner mais plus elle s'approchait et plus elle avait envie de prendre la suite. Pourtant, elle devait mettre ses craintes entre parenthèse pour le bonheur de son fils. C'est alors que le jeune homme reprit la parole pour lui indiquer clairement le temps qui s'était écoulé entre eux. Un frisson lui parcouru tout le corps. Alors comme ça, il comptait les jours? Etait-ce un signe qu'il était toujours attaché à elle? Difficile à dire... Pour ce genre de chose, Liam était plutôt difficile à cerner tout comme le reste d'ailleurs Rolling Eyes Et tout comme elle, Micah avait parfaitement entendu sa réplique senglante et comme tout gosse normal, il relia les informations avec ses propres informations et tira doucement sur le tee shirt du grand monsieur qui se tenait en face de sa maman. "Et bah moi j'ai bientôt quatre ans!" dit-il fiermant en montrant quatre doigts à Liam. Oui, il était vraiment temps que Cassie explique tout aux deux hommes de sa vie... Doucement, la jeune femme se releva pour faire de nouveau face au frère ainé des O'Connor et passa une main sur sa nuque comme à chaque fois qu'elle est sur le point de lui annoncer une nouvelle qu'il ne va pas forcément apprécier... Bien entendu, elle espérait de tout coeur qu'après la nouvelle digirée, Liam reconnaitrait Micah comme son propre fils mais rien n'était gagné, surtout si il avait refait sa vie avec une autre jeune femme...

    "Ecoute Liam... Je sais que tu n'es pas ravi de me voir et je sais bien que tu as mile raison de me détester mais si je suis venue jusqu'ici, ce n'est pas pour rien..."
    dit-elle doucement. Elle se stopa quelques instants et posa son regard sur Micah. En ne sachant pas encore qu'il se tenait près de son père, la jeune femme préféré y aller un à un. Elle lui demanda alors d'aller jouer encore quelques instants dans le bac à sable le temps que les adultes eurent leur discution et une fois que ce dernier fut assez loin pour ne pas entendre leur discution, elle reprit de plus belle tout en gardant un oeil protecteur sur son fils. "Je sais pas si tu te rappelles mais avant de partir, je t'avais annoncé que j'étais enceinte... et que je ne pouvais pas le garder. C'est vrai quoi, comment devenir une bonne mère en ayant fait souffrir la personne que j'aimais le plus, en me comportant comme une véritable garce?" dit-elle en baissant légèrement la tête. "Quand je suis arrivée à l'hopital pour avorter, je n'ai pas pu... Je ne pouvais pas tuer cet être qui était la seule chose qui me restait de toi. J'ai pas avorté Liam, j'ai bel et bien continué ma grossesse et j'ai eu cet enfant..."Cassie fit une légère pause pour laisser le temps au jeune homme de comprendre ce que cela signifiait mais aussi pour voir sa réaction, pour savoir si elle pouvait continué ou si il vallait mieux qu'elle prenne la fuite xD Elle se retourna alors et regarda quelques instants Micah avant de reposer son regard sur Liam. "Il ne te rappelle franchement personne? Je suis désolé de te l'apprendre comme ça, après quatre longues années mais tu es papa d'un petit garçon..." lâcha-t-elle d'une traite. "Et je t'arrête tout de suite, il n'est pas de lui..." dit-elle en parlant de Sean. Elle espérait que cela allait au moins le soulager un tant soit peu même si devenir papa du jour au lendemain allait prendre beaucoup plus de temps à dirigier xD Cassie attendait désormais la réaction de Liam. Elle s'attendait à tout... mais certainement pas au fait qu'il allait la prendre dans ses bras... Non seulement elle le faisait devenir papa mais en plus de cela, elle lui avait volé les quatres premières années de son fils et ça, elle ne pourra jamais corriger...
Revenir en haut Aller en bas

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: when the past joined the present | pv. Liam   Mar 12 Mai - 20:40

    Comme notre jeune homme pouvait s'y attendre, le ton volontairement froid qu'il avait employé pour s'adresser à elle semblait lui avoir fait perdre le sourire de façade qu'elle se forçait visiblement tout de même à conserver, même s'il paraissait de plus en plus forcé. Bien sûr il ne faisait pas ça par plaisir, se montrer aussi dur, mais il voulait égoïstement que la jeune femme se sente aussi mal à l'aise si ce n'était plus que lui pouvait l'être justement en ce moment même. Elle ne semblait pas vraiment réaliser ce que la voir ici signifiait pour lui, la tonne de souvenirs que cela faisait remonter à l'intérieur de lui. Il avait l'impression de revenir quatre ans en arrière, quand elle lui avait dit qu'elle s'en allait sans lui laisser le temps de dire quoi que ce soit, de protester, d'avoir la moindre explication valable ou tout simplement de comprendre ... Mais maintenant qu'elle était de nouveau en face de lui il hésitait, au fond avait-il vraiment envie de savoir ? Il s'était à force de temps mis en tête que c'était de sa faute, c'était à cause de lui si elle était partie et c'était peut-être même de sa faute si elle avait été voir ailleurs avec Sean, si il n'avait pas toujours eut cette même obstination à ne pas étaler ses sentiments alors peut-être Cassie aurait-elle compris que si il avait été prêt à lui pardonner c'était parce qu'il l'aimait plus qu'il ne s'en serait jamais cru capable. Elle était bien la seule personne pour laquelle il se serait cru capable de changer pour devenir quelqu'un de "bien", mais à quoi bon puisque de toute évidence il s'était bercé d'illusions au sujet de la jeune femme qui en fin de compte n'avait pas hésiter à le laisser tomber.
    Mais qu'il était idiot de penser à ce genre de choses maintenant, peu importe ce qu'il avait ressenti pour Cassie, peu importe la façon dont elle l'avait fait souffrir, il n'était en tous les cas pas question que la jeune femme ne s'en doute, il était aussi sentimental qu'un bloc de glace avant de la rencontrer, et c'était ce qu'il était revenu, c'était ce qu'il devait rester, et il allait tout faire pour le lui faire comprendre.

    « Quelle perspicacité » Cela dit on pouvait aisément deviner que Liam n'était pas des plus enchanté de la voir ici, même si on voyait la scène d'un point de vue extérieur. Le jeune homme avait un regard aussi expressif qu'auraient pu l'être deux cailloux et il ne semblait pas prêt à faire des efforts pour rendre à Cassandra la tâche moins difficile pour ce qui était d'engager une conversation ... La vérité c'était qu'il était tellement pris au dépourvu qu'il n'avait pour le moment qu'une seule véritable envie, celle de s'en aller et de faire le point avec lui même - c'est à dire se descendre plusieurs verres ù_ù - avant de pouvoir peut-être envisager d'avoir une discussion calme et posée avec la jeune femme. « Quoi que non, l'avant-dernière ... Rassurée ? » Bon d'accord, c'était un peu du foutage de gueule, mais quitte à jouer les mal aimable autant le faire bien et jusqu'au bout, il n'était plus à ça prêt maintenant.

    Peut-être la jeune femme allait-elle lui répondre quelque chose, peut-être allait elle au contraire abandonner la partie en voyant que Liam n'était pas du tout disposé à faire le moindre effort, quoi que cette dernière option Liam en doute fort, car Cassie n'était pas du genre à abandonner facilement la partie, du moins si elle était restée là même depuis ces quatre dernières années. Finalement ce ne fut aucune de ces deux solutions qui se mit en place, et alors que Liam avait presque oublié la présence d'un mioche dans les parages ce dernier lui fit vite remarqué qu'on ne l'ignorait pas aussi facilement que mister O'Connor semblait le penser ; Se plantant devant sa mère il regardait Liam d'un oeil noir et malgré qu'il soit haut comme trois pommes il tentait de toute évidence de lui faire comprendre que la façon dont Liam s'adressait à Cassie ne lui plaisait pas du tout. Liam l'aurait presque trouvé attachant, si seulement il n'avait pas été la preuve vivante que Cassandra s'était vite consolée avec quelqu'un d'autre après l'avoir largué comme une paire de chaussettes trouées (vive la comparaison xD)
    Faisant finalement comprendre à son rejeton que Liam n'était à priori pas le méchant dans cette histoire - enfin elle reconnait que la méchante c'est elle xD - le petit bonhomme semble hésiter du coup quelque peu sur la conduite à adopter avec le jeune homme. Plantant ses yeux dans les siens d'un air sûr de lui il ajoute d'un ton décidé « Et bah moi j'ai bientôt quatre ans! » de quoi renfrogner Liam encore plus qu'avant, ce gamin allait le mettre d'encore plus mauvaise humeur à ce rythme là, bientôt quatre ans c'était clair, Cassie n'avait pas attendu des lustres pour se trouver quelqu'un d'autre, et Liam se sentait encore plus pathétique en repensant aux semaines qu'il avait passé après le départ de Cassie, à espérer sans cesse qu'elle allait finir par revenir et repoussant sans aucune limite les avances qui pouvaient lui être faites car les autres femmes qu'il rencontraient n'arrivaient dans son esprit pas à la cheville de celle qui l'avait laissé tombé.

    Enfin Cassie sembla se décider à parler clairement de la raison qui l'amenait ici, aussi fit elle gentiment comprendre à son môme qu'il pouvait aller jouer plus loin ... Oui bon en gros qu'il fallait qu'il dégage, mais ça fait moins maman gentille et compréhensive dit comme ça xD A peine le petit garçon c'était-il éloigné que la jeune femme emboita sur une nouvelle remarque, souhaitant peut-être ne pas laisser le temps à Liam d'ajouter une autre de ses remarques mesquines ... Mais qu'elle se rassure, il en caserait une autre un peu plus loin, pour ce qui était de répondre en essayant de toucher une corde sensible il était le roi, c'était une des ses spécialités bien que ce ne soit pas toujours à considérer comme une qualité. « Ecoute Liam... Je sais que tu n'es pas ravi de me voir et je sais bien que tu as mile raison de me détester mais si je suis venue jusqu'ici, ce n'est pas pour rien... » Voilà tout ce qu'elle avait trouvé pour parer à une remarque assassine de son interlocuteur, c'était à croire qu'elle voulait se jeter dans la gueule du loup, elle savait très bien que Liam n'allait pas pouvoir s'empêcher de répondre du même air cynique que précédemment simplement pour essayer de la déstabiliser et pour pouvoir à terme la pousser à bout. « Ah bah j'espère pour toi que t'es pas venu pour rien ouais ... Parce que t'aurais vraiment fait le déplacement pour rien, étant donné que j'vais pas avoir la patience de t'écouter très longtemps, si c'est pour me raconter encore des salades j'm'en passerai merci bien » Vraiment pas décidé à faire des efforts, c'était assez hallucinant de voir la mauvaise fois et le sale caractère dont il pouvait faire preuve parfois. Mais sans doute habituée à la façon de répondre de Liam Cassie préféra visiblement ne pas relever et ajouta directement autre chose. « Je sais pas si tu te rappelles mais avant de partir, je t'avais annoncé que j'étais enceinte... et que je ne pouvais pas le garder. C'est vrai quoi, comment devenir une bonne mère en ayant fait souffrir la personne que j'aimais le plus, en me comportant comme une véritable garce? » On se le demande justement (a) Cependant cette fois-ci Liam décide de ne pas l'interrompre et de la laisser continuer sans faire d'histoires, même si en fait il ne voyait pas du tout où elle voulait en venir et quel pouvait bien être le but de ressasser de vieux souvenirs tout sauf agréables. « Quand je suis arrivée à l'hopital pour avorter, je n'ai pas pu... Je ne pouvais pas tuer cet être qui était la seule chose qui me restait de toi. J'ai pas avorté Liam, j'ai bel et bien continué ma grossesse et j'ai eu cet enfant... » Wow, wow, wow ... On rembobine, qu'est-ce qu'elle viens de dire là ? Liam sentait petit à petit les battements de son cœur s'accélérer, il avait forcément mal compris, elle ne pouvait pas avoir dit ce que Liam avait cru comprendre qu'elle avait dit ...
    Cette fois-ci donc il ne put s'en empêcher, il ne lui laissa pas le loisir de continuer et lui coupa la parole pour lui demander d'une voix qui trahissait très légèrement le petit vent de panique qui s'était levé à l'intérieur de lui, bien qu'une fois encore il arrive à peu près à maitriser ses émotions et à ne presque rien laisser paraitre ... Il n'était pas un O'Connor pour rien sur ce point là, c'était certain. « Tu peux me répéter ça ? Parce que j'crois que j'ai mal compris là ... » C'était la réponse la plus nulle que l'on pouvait faire à ce genre de chose, mais Liam n'arrivait pas à sortir quelque chose de plus cohérent, il n'avait pas assez de recul cette fois-ci pour une réplique cinglante ou pour une moquerie quelconque.

    Cassie semblait un peu exaspéré par la réponse de Liam, ce en quoi on pouvait la comprendre puisqu'on se doutait bien qu'elle avait déjà assez de mal à lui dire ça et lui il demandait en plus de répéter xD La jeune femme décida donc de dire les choses de façon n peu plus directe, là si Liam ne comprenait pas c'était qu'il était sourd ou bien complètement impotent. « Il ne te rappelle franchement personne? Je suis désolé de te l'apprendre comme ça, après quatre longues années mais tu es papa d'un petit garçon... » Et là ... Liam avait l'impression que tout son petit monde imparfait venait de s'écrouler et qu'une vérité encore moins parfaite venait de lui éclater en pleine figure. Difficile de savoir quel sentiment, quelle impression prenait le plus de place à l'intérieur de lui à cet instant là ; Était-ce la peur ? La surprise ? La colère ? Sans doute un mélange de tout cela, mais en tous les cas ce qui était certain c'était que Liam avait comme l'impression de s'être pris une enclume ou bien un boulet de canon en pleine figure tellement il était sonné par ce qu'il venait d'entendre. Il ouvre la bouche plusieurs fois, hésite, referme la bouche, s'apprête de nouveau à parler, pour finalement qu'une seule chose en marmonnant à moitié. « Je rêve ... » Est-ce qu'il le prenait mal ? Cassie n'imaginait encore même pas à quel point, ou bien peut-être le devinait-elle un peu en fait car Liam avait toujours agi de la même façon, plus il mettait de temps à s'énerver pour de bon plus cela signifiait qu'il y avait de la colère à accumuler à l'intérieur de lui avant de la laisser éclater ; Et là de la colère il allait en avoir à revendre croyez-moi.
    Secouant légèrement la tête, signe de totale incompréhension, il ose enfin regarder à nouveau Cassandra dans les yeux. La façon dont il la regardait maintenant était peut-être pire que celle d'avant, car maintenant il la regardait comme quelqu'un qu'il aurait méprisé, détesté depuis toujours « Tu vois j'avais fini par me faire une raison sur le fait que tu te soit foutue de moi, mais je pensais pas que t'étais capable de mentir, pas à ce point là ... Visiblement j'me suis trompé beaucoup plus que ce que je pensais sur ton compte » La jeune femme avait également ajouté quelque chose, une précision à laquelle bien sur Liam avait pensé vous vous en doutez, comment ne pas se poser la question lorsque les choses avaient été ce qu'elles étaient entre eux ? « Et je t'arrête tout de suite, il n'est pas de lui... » Cette réplique fit démarrer notre jeune homme au quart de tour, mettre Sean sur le tapis dès le début ne risquait pas d'arranger les choses bien au contraire. « Ah ouais ? ... T'en es sûre ou bien tu me dit ça seulement pour essayer de t'en persuader ou pour te chercher une excuse ? ... On peut appeler Sean et lui demander c'qu'il en pense si tu veux ? » Liam s'en voulait de répondre ainsi, il s'en voulait de mêler Sean à ça, pas encore, pas maintenant qu'ils faisaient tous les deux des efforts pour essayer à nouveau de se parler en étant un peu plus que des étrangers ... Pourtant il n'arrivait pas à s'en empêcher.

    Pas encore une seule fois il n'avait fait de commentaires à propos de son "fils" qui lui continuait tranquillement à jouer dans le bac à sable. A vrai dire Liam se forçait à ne pas regarder dans la direction de l'enfant, ses esprits étaient déjà assez sans dessus-dessous sans qu'il n'en rajoute encore une couche supplémentaire en fixant ce gamin. Était-il son père ? Ça demandait arguments et vérification. Voulait-il être son père ? Cela demandait réflexion ... Liam n'avait jamais été du genre à fuir ses responsabilités, il avait même souvent tendance à les prendre trop à cœur, mais là ... Il ne pouvait pas simplement faire comme si c'était normal, il ne pouvait pas juste le prendre comme ça sans y réfléchir. Et puis au fond il avait beau en vouloir à Cassie, à un point que personne hormis lui-même ne pouvait imaginer, il se disait qu'en venant ici c'était elle qui allait avoir des problèmes, il n'était peut-être rien d'autre qu'un mécano quand elle l'avait connu, mais maintenant qu'il était chasseur de prime il avait des fréquentation beaucoup moins recommandables et une vie beaucoup moins sûre ...


    HJ : Ah, j'ai ENFIN répondu xD

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.motards.net

Invité

it's me, Invité darling !



MessageSujet: Re: when the past joined the present | pv. Liam   Dim 5 Juil - 12:47

    Elle ne savait où se mettre... Elle osait à peine poser ses yeux dans les siens de peur d'être tué sur place. Elle n'avait pas besoin de le regarder pour savoir ce qu'il ressentait à cet instant précis... de la colère, de la surprise et de la déception certainement... Elle avait été la première à croire en lui mais elle fut aussi la première à le faire souffrir comme jamais. Elle se sentait tellement mal à l'aise désormais et plus les minutes passés, plus elle se demandait si elle avait eu une bonne idée en venant le rejoindre... Il aurait certainement finit par refaire sa vie sans elle dans ses jambes et peut être que son retour vient de nouveau tout gâché... Mais si Cassie était là aujourd'hui, face à lui, ce n'était pas pour elle mais bien pour son fils... pour leur fils... Il était temps qu'elle soit un peu moins égoïste, il était temps que Micah puisse enfin mettre un visage sur son père. La jeune femme aurait cru faire face, aurait cru pouvoir dominer la colère et le sale caractère de son ex petit ami qui avait tellement compté à ses yeux mais le fait est que si ils en étaient là aujourd'hui, c'était uniquement de sa faute et cela lui faisait un mal de chien. Si seulement elle pouvait revenir en arrière... Jamais elle aurait été boire dans ce bar pour oublié ses problèmes... Jamais elle ne serait tombé sur le frère de Liam et jamais elle n'aurait couché avec elle... Aujourd'hui, Liam et Cassie seraient sans doute toujours ensemble et formeraient une belle petite famille en compagnie de Micah mais elle ne pouvait malheureusement revenir en arrière et à l'heure actuelle, il était là, face à elle et lui vouait une véritable colère. Tendis que de son côté, elle ne s'était jamais senti aussi mal mise à part le jour où elle lui a dit clairement qu'elle le quitté... Mais comment resté avec un homme qu'on a trahit? Elle n'avait plus jamais réussi à le regarder en face sans culpabiliser et il avait beau lui dire que tout redeviendrait comme avant, que l'amour était plus fort que tout, elle n'aurait jamais su se pardonner à elle-même...

    Voilà pourquoi elle était partie... Plus elle serait loin de lui et mieux il se sentira... Elle n'avait pas été à la hauteur de ses attendes, elle avait réussi à le dégoûter de l'amour et n'avait donc rien vue de mieux que de partir... de prendre la fuite pour son bien... Ils étaient là, l'un en face de l'autre, lui qui lui faisait bien comprendre son mécontentement de cette arrivée soudaine, elle qui encaissait tous ses répliques sanglantes... Après tout, elle le méritait bien non? Elle méritait même beaucoup plus selon elle mais elle connaissait assez bien Liam pour savoir qu'au fond, lui en vouloir lui faisait autant de mal qu'à elle... Elle n'était peut être pas la dernière personne qu'il aimerait voir mais elle avait assez bien suivit l'actualité de Jericho pour savoir qui était cette fameuse dernière personne et savoir qu'il la mettait juste devant le Zodiac n'était pas pour lui plaire... En même temps, cela était un peu fait exprêt non? La faire souffrir comme elle avait réussi à le faire souffrir...

    "Si ça peut te faire du bien Liam, va-y traite moi de tous les noms! Compare moi à un véritable monstre si cela peut te soulager, après tout je l'es bien mérité. Vas-y, lâche tout ce que tu as retenu en toi ces 4 dernières années pour qu'on puisse enfin avancer! " dit-elle en s'énervant légèrement à son tour. Elle savait qu'il gardait cette colère depuis maintenant quatre ans et vider son sac lui fairait un bien fou. Mais elle n'était pas non plus venu ici pour perdre son temps. Elle était ici pour son fils et elle ne devait pas perdre cet objectif. Il voulait connaître son père, mettre enfin un visage sur cet inconnu et elle n'avait pas réellement envie que les tensions qu'il y a entre Liam et elle se répercute sur lui... Elle espérait qu'il ferait au moins des efforts pour lui, tout du mons si ce dernier voulait bien reconnaitre qu'il avait un fils... Parce que ce n'était pas encore gagné, croyez-moi xD

    En parlant de sa paternité, voilà, elle venait de tout lui avouer... Elle venait de lui avouer pourquoi elle l'avait rejoint à Jericho, pourquoi elle avait fait son possible pour le retrouver... Enfin vous ne le direz à personne mais c'était aussi une bonne excuse pour le revoir, pour pouvoir de nouveau sentir cette odeur qui l'avait fait tourné en bourique il y a quatre ans... Et ces yeux qui avaient eu le dont de la faire fondre sur place... La jeune femme secoua légèrement sa tête, voyant qu'elle partait vers une autre direction et se concentra de nouveau sur ce qu'elle venait de lui lâcher... Avec une légère grimace, elle attendit en vin après une réaction de la part de son ex petit ami. Bien entendu, elle ne s'attendait pas à ce qu'il se jette dans ses bras avec un magnifique sourire aux lèvres. Elle avait juste peur qu'il ne veuille pas de Micah. Allez dire vous, à votre fils que son père veut pas le connaitre... Enfin un léger sourire se dessina sur ses lèvres. Au moins, elle avait réussi à le destabiliser xD Et il n'avait pas l'air fachement en colère pour le moment...


    "Tu es papa d'un petit garçon de 4 ans Liam..." dit-elle en répétant ce qu'elle venait de lui dire. Mais plus les minutes passaient et plus le visage du jeune homme se décomponsait... Il est vrai qu'elle avait câché son fils pendant plus de quatre ans... Il est vrai aussi qu'elle lui avait promit d'avorter... Mais comment tuer un petit être? Ce dernier cadeau que Liam lui avait fait? Passant une main sur sa nuque, Cassie attendit de nouveau une réaction du jeune homme. Et la réaction fut plutôt assez violente. « Tu vois j'avais fini par me faire une raison sur le fait que tu te soit foutue de moi, mais je pensais pas que t'étais capable de mentir, pas à ce point là ... Visiblement j'me suis trompé beaucoup plus que ce que je pensais sur ton compte » Outch... On peut dire qu'il avait toujours réussi à trouvé les mots pour blessé la jeune femme en pleins coeur. Oui bon, elle le méritait mais ce n'est pas pour autant que la douleur n'était pas là... Et comme à chaque fois qu'il voulait la blesser, Cassie montait à son tour sur ses grands chevaux et la colère reprenait le dessus. "Okay, je comprends parfaitement que tu n'es plus confiance en moi Liam mais comment voulais-tu que je te le dises hein? J'arrivais plus à me regarder dans une glace sans voir toute la douleur que j'avais pu te faire et toi, tu me voyais revenir un bébé dans les bras? Si je suis parti Liam, ce n'était pas pour moi... Je ne te méritais pas! Je méritais pas tout cet amour que tu me donnais. Je t'aimais au point de me supprimer de ta vie!" dit-elle en criant légèrement plus fort que ce qu'elle aurait voulu... Doucement, elle laissa échappé un soupire avant de se tourner légèrement pour s'assure que Micah était toujours là. Il avait tendance à être une vrai crapule, à jouer avec les nerfs de sa maman... comme son père... Elle se retourna ensuite pour poser son regard vers Liam. "Je suis désolé de t'avoir caché ta paternité, j'avais juste peur de gâcher ta vie encore une fois... Je ne sais pas vraiment comment faire pour me pardonner mais s'il te plait, pense un peu à lui... Il veut juste connaître son père comme tout garçon... Il attend cet instant depuis des mois... Mais si tu ne te sens pas près, y a pas de soucis, il ne sait pas encore qui tu es, si tu préfères y réfléchir avant, y a pas de soucis..."

    Elle se doutait que cette nouvelle allait être difficile à avaler pour le jeune homme et qu'il n'avait peut être pas réellement envie de se jeter dans la gueule du loup de suite... Avait-elle fait encore une connerie en lui cachant sa grossesse? Elle avait désormais sa réponse mais elle avait cru prendre la meilleure solution. Lui laissait sa liberté si importante, ne pas le mettre au pied du mur... Mais une autre question s'imposait désormais... Micah était-il réellement la fils de Liam? Cassie le savait parfaitement étant déjà enceinte de deux mois quand elle a couché avec son frère mais Liam n'en savait strictement rien du tout et malheureusement, elle n'avait aucune preuve à lui donner mise à part la ressemblance frappante entre lui et Micah... Elle releva subitement la tête lorsqu'il lui proposa de prévenir son frère. Alors Sean vivait aussi ici? Les choses risquaient de devenir plus compliquées qu'elle le pensait... Elle était certaine qu'il était encore en Irak, qu'elle aurait le temps de tout arranger avec Liam avant d'avoir affaire au cadet... "J'étais déjà enceinte Liam!" dit-elle en hurlant pratiquement. Elle se dégoutait à chaque fois de se dire qu'elle était déjà enceinte lorsqu'elle a couché avec le frère du papa mais les faits son là et elle avait toujours prit ses responsabilités... "Je le savais pas encore quand j'ai... quand je t'es trompé avec lui mais j'étais déjà enceinte de toi... Et crois-moi ou non, Sean fut le seul dérapage... " bien entendu, elle se doutait que Liam aurait beaucoup de mal à la croire mais ce n'était que la stricte vérité... "Si tu savais à quel point je m'en veux, à quel point je me déteste..." dit-elle alors que ses yeux se mouillaient de plus en plus. Mais rassurez-vous, elle ne comptait pas pleurer devant lui. Elle avait trop de fierté pour cela... "Mais le plus important pour le moment, c'est Micah... Il a besoin de son père, il a besoin de toi... "


HJ : sorry pour le retard mais voilà j'ai aussi ENFIN répondu xD Et j'excuse, je suis pas très fière de ma réponse xD
Revenir en haut Aller en bas

    •| Staying A Child ; Whatever Happens |•

avatar
it's me, Micah L. Adamson darling !


Date d'inscription : 04/07/2009
Nombre de messages : 401
x group : Strangers
x my job : Je comprend pas moi, je vais à l'école donc je travaille et moi, on me paie pas !
x my adress : I'm Sure Jericho Waited For Me !

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: when the past joined the present | pv. Liam   Dim 5 Juil - 19:34





    •• Liam & Cassie & Micah ••




    Les Etats Unis, c'était bizarre ... Tout le monde parle avec des accents bizarres, et tout le monde pense aussi que l'accent, c'est lui qui l'a ... Ils sont bêtes parfois les gens ... Il avait pas d'accent Micah, bien sûr que nan ! Sa mère non plus, même si parfois, elle avait une drôle de façon de prononcer les mots, mais des fois seulement, elle se rattrapait bien vite, mais pas assez pour que son fils n'ai pas entendu, et ne se soit pas mis à froncer les sourcils, tout en posant son index gauche dans le petit creux sous ses lèvres, en bas de son menton, et en se mettant à réfléchir à toute vitesse.
    Mais il n'allait pas se plaindre, nan. Il avait obtenu ce qu'il voulait, comme toujours, ça y était, ils étaient aux Etats Unis, le pays où vivait son papa. Micah ne le connaissait pas lui, et sa mère ne lui avait jamais beaucoup parlé de lui, parce que cela semblait être un souvenir douloureux. Alors, même s'il ne devait pas y avoir sur cette terre quiconque qui soit plus curieux que lui, il ne cherchait pas à lui en demander plus, parce qu'il adorait sa mère, et que savoir qu'il lui serrait le coeur, ça le rendait triste. Micah était un petit garçon souriant, la joie de vivre incarné, mais il lui arrivait aussi d'être triste, comme tout le monde. Oui, il était triste parfois, mais il ne voulait pas, encore une fois, faire quoi que ce soit qui rende sa mère triste elle aussi. Alors, lorsqu'il se sentait tout chose, il allait dans sa chambre, et s'allongeait sur son lit, serrant bien fort contre lui son oreiller et enfouissait autant qu'il le pouvait son visage, sans oublier de se laisser assez d'air pour respirer. En général, le petit bout n'était triste que pour une seule raison, son père. Il lui manquait tellement ... Il ne savait pas exactement ce qu'était un père, il n'en avait jamais eu, et même s'il ne manquait de rien, Cassie étant une mère exemplaire, il sentait au fond de lui ce petit trou tout vide, ce petit trou où tant de choses se bousculaient pourtant. Ses petits camarades d'école étaient jaloux de lui, parce qu'il avait toutes les filles de leur école, ou presque, autour de lui, qu'il se battait tout le temps et gagnait tout le temps aussi, parce que, tout simplement, il faut bien trouver quelque chose pour se moquer des autres, pour leur faire du mal. Ils avaient vite compris que Micah n'avait pas de père, du moins, que celui ci était aux abonnés absents. Ils se jetaient alors sur lui en lui disant tout un tas de méchancetés, juste pour qu'il s'énerve, et aussi pour qu'il pleure. Si, effectivement, il ne manquait pas de se battre, il refusait de pleurer. Passer pour une fille ? Non merci ! Il était sans cesse couvert de bleus et de croûtes, à force de courir partout et de tomber, à force de se battre. Il n'y allait pas doucement le petit bout quand il se battait. Mais un jour ... Un jour, la peine fut trop grande, et une fois le portail de l'école franchi, une fois qu'il fut hors de la vue de ses camarades, il s'était effondré en pleurs. Il avait pleuré tout le trajet, c'était arrêté, et avait repris quand sa mère et lui furent rentrés chez eux. Il lui avait dit tout un tas de méchanceté, il lui avait dit que s'il avait été convoqué dans le bureau du Directeur aujourd'hui parce qu'il avait fait manger du sable à un petit camarade emmerdeur, c'était à cause d'elle, parce qu'elle était méchante, qu'elle faisait exprès de pas lui parler de son père pour que tout le monde se moque de lui, pour qu'il pleure ... Il avait hurlé, crié, comme jamais encore, et sa voix avait fini par se casser, ça lui avait fait tout bizarre, surtout lorsqu'il avait fini par lâcher un
    « je t'aime tellement Maman ! » , qu'il s'était excusé, encore et encore. Le lendemain, elle lui disait de faire ses valises, elle lui disait qu'il allait rencontrer son Papa ...

    Sa mère l'avait amené au Parc aujourd'hui, sans lui parler le moins du monde de ce qu'elle projetait de faire. A peine arrivé, il avait regardé sa mère, lui demandant du regard s'il pouvait aller jouer dans le bac à sable avec les autres enfants qui y étaient déjà, elle lui avait sourit, c'était la réponse qu'il attendait ! Avant, elle avait été lui acheté une glace, et il en avait un peu fait couler sur son T Shirt, avec un bel aigle dessus, et en avait un peu sur le bout du nez et les mains. Il avait refusé que sa mère le lui enlève, il n'était plus un bébé quand même ! Jouer, jouer et encore jouer ... Il aimait beaucoup ça, mais au bout de deux heures, il commençait à en avoir marre, surtout qu'en face de lui, les autres enfants ne cessaient de défiler. Il se releva alors, tapota ses petites mains sur ses genoux pour en faire tomber le sable glissé entre ses doigts, et courut, bras écartés, vers sa mère, assise sur l'un des bancs blancs du parc. Elle le souleva de terre et il passa ses bras autour de son cou, le nez dans les cheveux de sa mère. Ce qu'ils sentaient bon ! Il lui demanda quand ils allaient rentrer, parce qu'il commençait à s'ennuyer. Il la fixait de ses petits yeux brillants, une petite moue aux lèvres. Elle éclata alors d'un petit rire, avant de lui ébouriffer les cheveux. Il fallait dire qu'il avait dit ça le plus sérieusement du monde, comme s'il venait de lui expliquer la cause des mouvements des nuages dans le ciel. Elle plongea ses yeux dans les siens, et il fit un peu la moue. C'était pas très gentil de rire quand même, mais après tout, il venait sûrement de la faire rire une nouvelle, comme toujours. C'est alors qu'il entendit quelqu'un parler derrière lui. IL n'y prêta pas attention, concentré sur une petite fourmi qui marchait par terre. Mais sa mère le fit descendre de ses genoux, et au passage, le déposa pile sur la fourmi. « Nan ! La fourmi ! » Il ne prêta pas attention à la discution derrière lui, déjà penché à terre, soulevant l'un après l'autre ses deux petits pieds, et constata le massacre. La fourmi ne ressemblait plus qu'à une sorte de purée, elle était morte, pas d'autre possibilité. C'était dommage quand même, elle avait pas fait de bêtises pour mourir ... Puisqu'il n'y avait à présent plus rien à faire pour ce pauvre petit insecte, il redressa la tête et se concentra sur sa mère, en pleine discussion avec un monsieur qu'il ne connaissait pas ! Il fronça les sourcils, n'appréciant pas du tout la façon dont cet homme parlait à sa mère. Instinctivement, il s'interposa entre eux, se plaçant devant sa mère et étirant ses bras. Il le regarda d'un air noir, son préféré, parce qu'il faisait peur à tout le monde. Bon, à tous ses petits camarades alors, mais c'était déjà ça, nan ? Mais sa mère le rassura, lui ébouriffant les cheveux au passage. « Hey doucement la terreur, c'est pas un méchant ce monsieur... enfin je crois pas... » Bon, si sa mère le disait ... N'empêches, il resta près d'elle, au cas où, et entendit donc parfaitement l'homme évoquer une durée de temps passé. Tiens, il parlait de 4 ans ?! Lui, il avait justement presque 4 ans ! Il était trop heureux de sa trouvaille pour ne pas la partager. Il tira alors sur le T Shirt de l'homme. « Et bah moi j'ai bientôt quatre ans ! » Il en profita pour indiquer ce même chiffre de 4 avec ses doigts, prouvant par là même qu'il savait compter. Le regard de l'homme l'effraya quelque peu, mais il devait rester fort, parce qu'il était le petit homme de sa mère, son sauveur, son héros en culotte courte !

    Sa mère finit par lui dire de retourner jouer dans le bac à sable, pourtant, il ne manqua pas d'entendre le prénom Liam prononcé par sa mère. Cela lui fit un petit quelque chose, Liam, c'était le prénom de son père, il le savait parce que sa mère le lui avait dit et que c'était son deuxième prénom. Habituellement, sa mère ne le prononçait que précéder de Micah, et suivit de Adamson, ce qui signifiait qu'il avait fait une grosse bêtise, ou qu'elle était en colère, voire les deux ! Mais là ... Là, il ne lui semblait pas avoir fait quoi que ce soit de mal ... Il obéit à sa mère, parce que c'était sa mère et qu'il voulait lui faire plaisir, et aussi parce que les discutions d'adulte l'ennuyaient toujours ! Au bac à sable, les enfants n'étaient encore plus les mêmes, mais lorsqu'on est enfant, on se lie vite, aussi vite qu'on se délie ! Il plongea les mains dans le sable, envisageant déjà de faire des châteaux, non sans, cependant, jeter des coups d'oeil à sa mère et à cet homme. Il ne l'avait que vite aperçu, distrait par cette fourmi puis par sa mère, mais il lui semblait que ses yeux étaient verts, comme les siens. Et puis, sa mère l'avait tout de même appeler Liam, ce n'était pas un hasard ... Il ne bougea cependant pas, parce qu'il s'amusait bien, et aussi parce que sa mère lui avait bien demandé d'aller jouer, pas de revenir. Mais c'était plus fort que lui, et obéir, c'était dur pour lui, même s'il s'agissait d'obéir à Cassie. Alors, il se releva quelque peu, ne prit pas la peine de lâcher le sable qu'il tenait dans la main, ne le fit que debout, ce qui fit que les autres enfants s'en prirent dans les yeux et protestèrent, mais lui était déjà parti. Il marchait d'un pas assuré vers sa mère, ayant vite compris que tant qu'à faire une bêtise, autant en être fier ! Sinon, on se fait punir et on est encore plus triste ! Sa mère avait un air tout triste sur le visage, alors que face à elle, Liam, puisque c'était bien comme ça que Cassie l'avait appelé, semblait partagé entre surprise et colère. Micah vint serrer sa mère tout contre lui, passant ses bras autour de ses jambes, posant la tête sur ses hanches, parce qu'il n'était pas assez grand pour la poser plus haut. Il soupira, dramatiquement, tentant tant bien que mal de freiner de petits mouvements de lèvres tremblotants, et de ne pas penser à ses yeux qui le piquaient un peu, un peu seulement. Cela marchait par ricochet, Cassie était triste, lui aussi, il était triste, elle aussi. Finalement, après une autre profonde inspiration, il releva les yeux vers Liam.


    « Dis Monsieur ... C'est toi mon papa ? ... Tu t'appeles comme lui, et comme moi aussi ... Maman et moi, on est venu esprés pour te voir tu sais. On a pris l'avion, et tout et tout, et puis ... Je veux pas que tu fasses pleurer ma maman. Et si t'es pas mon papa, et bah j'aura le droit de me fâcher tout rouge ... Maman, dis, j'aura le droit ? »

    Il releva les yeux vers sa mère, cherchant son consentement, avant de les reposer sur Liam, toujours debout face à lui. Il le fixait d'un air de défi, pour bien lui prouver qu'il pouvait s'énerver et représenter un danger pour lui. Il était convaincant, oui, mais Liam ne craignait rien, trop grand et trop fort pour lui. Micah le savait, mais des coups de pieds, ça fait toujours un peu mal, et puis, il savait se servir de ses dents aussi. Il n'avait jamais frappé d'adulte jusqu'alors, mais à cet instant, il se sentait pousser des ailes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

•• At The East Of Eden ••avatar
it's me, Liam A. O'Connor darling !


Date d'inscription : 19/03/2008
Nombre de messages : 2712
x group : Bounty Hunters
x my job : Officiellement mécano, officieusement chasseur à la dérive
x my adress : Motel de Jericho
icon © mymiiex

x Crédits : avatar © deviltemptation - sign © dodixe

x CARNET DE BORD
Actors of my life:
Something to say ...:
MessageSujet: Re: when the past joined the present | pv. Liam   Mar 7 Juil - 18:19

    La discussion qu'ils étaient en train d'avoir paraissait à Liam tellement irréelle, c'était comme s'il essayait encore désespérément de se persuader que c'était bien Cassie qui se tenait en face de lui à cet instant et qu'il ne rêvait pas à propos de ce qu'elle était en train de lui dire. Jusqu'à présent il avait à peine osé poser les yeux sur la tête blonde qu'était Micah, sans doute parce qu'il essayait toujours de se persuader que cette tête blonde ne pouvait pas sérieusement être son fils, parce qu'il ne pouvait pas avoir vécu pendant plus de quatre ans sans être au courant d'un truc pareil, et parce qu'il ne pouvait tout simplement pas se retrouver au pied du mur face à une situation comme celle là. Et puis c'était difficile de devoir admettre que la seule femme en qui il ait un jour accepté de mettre toute sa confiance l'avait trahi bien au delà de ce qu'il aurait pu imaginer venant d'elle. Là il pouvait vraiment dire qu'il tombait de haut, et une chose était sûre il risquait de mettre un peu de temps pour pouvoir digérer la nouvelle, ou même pour se faire au fait que Cassie se trouvait être maintenant dans la même ville que lui alors que jusqu'à maintenant il aurait même été totalement incapable de dire dans quelle partie du globe elle se trouvait. Elle ne lui avait jamais dit où elle était partie, et pour cause si Liam l'avait su il aurait à coup sûr tenté quelque chose pour la persuader de revenir ou bien tout du moins pour la revoir ... Non vraiment, elle avait bien joué son coup si elle avait souhaité avant tout qu'il ne puisse pas la retrouver, c'était exactement ce qui s'était passé. Bon bien sûr avec le recul il se disait qu'avec le métier qu'il faisait maintenant mener sa petite enquête en parallèle pour savoir où elle avait bien pu se volatiliser aurait été tout à fait envisageable, mais il lui en voulait déjà tellement alors qu'il était passé dans une optique selon laquelle il était hors de question que ce soit lui qui lui cours après, parce que ce n'était pas lui qui avait quelque chose à se reprocher ... Et une fois de plus c'était donc la fierté de Liam qui avait pris le dessus sur tout le reste.
    De toute évidence le manque de sang froid avec lequel il s'était adressé à elle n'était pas du tout au goût de la jeune femme, du moins c'était ce qu'il pouvait en conclure par le ton qu'elle venait d'employer pour lui répondre. Elle n'avait de toute évidence aucune envie de s'énerver mais on voyait qu'elle avait du mal à contenir ce qu'elle ressentait en son fort intérieur, mais loin de gêner Liam à vrai dire cela ne sembla pas le dissuader de continuer à dire ce qu'il pensait « Si ça peut te faire du bien Liam, va-y traite moi de tous les noms ! Compare moi à un véritable monstre si cela peut te soulager, après tout je l'es bien mérité. Vas-y, lâche tout ce que tu as retenu en toi ces 4 dernières années pour qu'on puisse enfin avancer ! » Il n'en revenait pas qu'elle ai le culot de lui reprocher de s'énerver, elle le connaissait tout de même non, elle se doutait bien qu'en venant ici et en lâchant une nouvelle pareille elle ne devait pas s'attendre à ce qu'il lui saute au coup et agisse comme si rien ne s'était passé ; Si c'était ce qu'elle s'était imaginé soit elle avait été trop gavée de Contes de fée étant plus jeune soit elle connaissait toujours très mal Liam. « T'es quand même gonflée d'me dire ça ! Tu t'attendais à quoi en te pointant ici sans prévenir, tu veux pas non plus que j'te félicite ?! J'pense qu'après la façon dont tu t'es tirée j'ai quand même le droit de m'énerver un minimum, ça serait légitime ! » Mais finalement secouant la tête d'un air las il préfère ne pas ajouter autre chose. De toute manière où était l'intérêt de s'énerver maintenant, il n'y en avait plus aucun, à y réfléchir elle ne méritait sûrement même pas qu'il perde son sang froid pour elle.

    Est-ce qu'elle avait sérieusement l'intention de s'expliquer à propos de l'énorme mensonge qu'avaient constitué ces quatre dernières années ? De toute évidence oui, mais ce qu'attendait Liam c'était autre chose qu'un banal essai pour se justifier comme elle pouvait au moyen d'excuses qui selon lui étaient loin d'être suffisantes. Au lieu de lui donner une occasion de se calmer la jeune femme lui donnait à chaque seconde un peu plus de raisons de lui en vouloir et de le lui faire remarquer autant qu'il le jugerait nécessaire ; Il sentait la colère bouillir à l'intérieur de lui, il essayait de rester impassible et de ne pas trop lui laisser l'occasion de le voir mais il devait bien avouer que ces efforts n'étaient pas en totalité suffisant pour cacher le ressentiment qu'il avait pour elle au fur et à mesure qu'elle parlait « Okay, je comprends parfaitement que tu n'es plus confiance en moi Liam mais comment voulais-tu que je te le dises hein ? J'arrivais plus à me regarder dans une glace sans voir toute la douleur que j'avais pu te faire et toi, tu me voyais revenir un bébé dans les bras ? Si je suis partie Liam, ce n'était pas pour moi... Je ne te méritais pas ! Je méritais pas tout cet amour que tu me donnais. Je t'aimais au point de me supprimer de ta vie ! » Clairement, c'était sans doute la pire excuse qu'il pouvait attendre de sa part, le coup du « Je t'ai quitté parce que je t'aimais trop » c'était un tel cliché à ses yeux qu'il se demandait comment elle pouvait sérieusement lui dire ça comme ça. Peu importait l'explication qu'elle pourrait lui donner en fin de compte, Liam savait qu'elle ne le satisferait jamais complètement, mais à coup sûr il y en avait d'autres qui auraient pu lui paraitre beaucoup plus crédible que celle-là. « Bah bien sûr ça va être de ma faute encore, c'est parce que je t'aimais au point de vouloir te pardonner que tu m'as lâché, pour avoir un môme sans m'en parler qui plus est ... Tu veux que j'te dise, c'est la pire excuse que j'ai jamais entendu ! » Il marqua une courte pause sans doute pour éviter que son ton ne monte encore plus, et s'efforce de reprendre d'une voix moins agressive « Les gens qu'on aime on les laisse pas tomber ... Et pourtant toi c'est exactement c'que t'as fait » Le fait qu'elle ait préféré fuir alors qu'il aurait donné n'importe quoi pour qu'elle reste était déjà pour Liam une raison de lui en vouloir, en plus bien entendu du fait qu'elle s'était tapé son unique petit frère, mais ce n'était cela dit pas grand chose en comparaison de la façon dont il lui en voulait pour lui avoir caché l'existence de ce gosse qui pour le moment sans se douter du remue-ménage qu'il était en train de créer continuait à s'amuser dans le bac à sable. La jeune femme avait d'ailleurs quelques instants tourné la tête vers son fils et cette fois-ci Liam ne pu s'empêcher d'en faire autant, bien qu'il ne puisse toujours pas se résoudre à le voir autrement que comme "le fils de Cassie" et non pas "son" fils ; C'était un peu trop lui en demander, du moins pour le moment. Et puis elle se tourna à nouveau vers lui pour continuer dans ses explications tâtonnantes. « Je suis désolé de t'avoir caché ta paternité, j'avais juste peur de gâcher ta vie encore une fois ... Je ne sais pas vraiment comment faire pour me pardonner mais s'il te plait, pense un peu à lui ... Il veut juste connaître son père comme tout garçon ... Il attend cet instant depuis des mois ... Mais si tu ne te sens pas près, y a pas de soucis, il ne sait pas encore qui tu es, si tu préfères y réfléchir avant, y a pas de soucis ... » Y réfléchir avant ? C'était tout ? Décidément elle n'avait pas l'air de vraiment réaliser ce qu'elle était en train de lui demander, même avec tous les efforts et l'auto-persuasion du monde Liam ne pouvait pas simplement "y réfléchir" comme ça quelques jours pouvoir lui répondre quelque chose de censé et surtout de définitif, là elle lui en demandait à n'en pas douter un peu trop. « Tu te rends compte de c'que tu m'demandes ? J'veux dire, tu peux pas disparaitre comme ça du jour au lendemain et revenir t'immiscer dans ma vie sans prévenir, c'est pas comme ça que ça marche désolé ... » Et puis ce n'était pas tout, Liam savait qu'il avait un mode de vie qui désormais ne s'accordait pas vraiment, et même pas du tout avec ce genre de "retrouvailles", en fait il vivait même maintenant à des années lumières de ce genre de vie "normale" « Y'a pas mal de choses qui ont changé maintenant ... Tu peux pas me demander de devenir du jour au lendemain le père d'un gosse dont je connais même pas le prénom, tu peux pas me demander d'être le père de qui que ce soit d'ailleurs, parce que c'est pas moi ... J'suis à peine capable de m'occuper de moi-même alors quand tu voudrais que j'prenne une responsabilité pareille maintenant ... »

    Quant à savoir si Liam était véritablement le père de ce rejeton on ne pouvait pas non plus le blâmer d'avoir des doutes, il n'en serait tout de même pas ainsi si la jeune femme n'était pas allée voir ailleurs, avec Sean qui plus est ; Parce que que la jeune femme le trompe était déjà difficile à digérer, mais avec son propre frère qui plus est c'était vraiment la pire des possibilités. De ce fait imaginer que ce gamin puisse être celui de Sean et non le sien était une hypothèse tout sauf farfelue selon Liam, et il ne savait pas encore trop si l'idée que Sean puisse être le père serait pour lui un soulagement ou bien une raison de plus d'aggraver sa colère. « J'étais déjà enceinte Liam ! » Génial, c'est vrai que de savoir que sa copine était enceinte de lui au moment de s'envoyer en l'air avec son frère faisait qu'il se sentait tout de suite beaucoup mieux ... C'était vraiment de pire en pire ouais. « Je le savais pas encore quand j'ai ... quand je t'es trompé avec lui mais j'étais déjà enceinte de toi ... Et crois-moi ou non, Sean fut le seul dérapage ... » Bah tient, manquerait plus que y'en ai eut d'autre aussi, histoire que Liam ai vraiment été pris pour une tête d'abruti. « Peut-être, mais c'était mon frère ... » Il avait beau ne pas le dire il n'en demeurait pas moins que c'était certainement cet évènement qui avait été pour les deux frères la goutte d'eau qui avait fait déborder le vase et qui faisait qu'ils en étaient aujourd'hui arriver à se détester l'un et l'autre d'une façon qu'ils ne cherchaient même plus à dissimuler. « Si tu savais à quel point je m'en veux, à quel point je me déteste ... » A vrai dire il avait bien une petite idée mais si elle espérait qu'il lui dise qu'elle ne devait pas s'en vouloir de cette façon elle rêvait éveillée, elle pouvait bien s'en vouloir autant qu'elle le voulait bien que cela ne changerait rien à la situation l'idée qu'elle puisse se prendre la tête avec ça ne le gênait pas le moins du monde, il se disait même que quelque part elle le méritait. « Mais le plus important pour le moment, c'est Micah ... Il a besoin de son père, il a besoin de toi ... » Il se contentait maintenant de la regarder dans les yeux et de secouer la tête d'un air à la fois dépassé par les évènements et pourtant très sérieux ; Si elle s'imaginait qu'il suffisait d'un phrase comme celle-là pour le faire changer d'avis elle se trompait. Pourtant elle devait bien savoir à quel point il était difficile pour lui de se montrer intransigeant devant une situation comme celle-ci, elle savait pertinemment que comme elle il était très bien placé pour savoir l'effet que faisait le fait de vivre sans un de ses deux parents ... Mais il n'y avait pas à hésité, il ne pouvait pas en être autrement. Il allait répondre mais ce fut le moment que choisit Micah pour revenir timidement s'immiscer dans la conversation ; Accroché à sa mère comme à une bouée de sauvetage il regarda un long moment Liam sans rien dire, et à vrai dire son supposé père n'en menait pas large non plus finalement. « Dis Monsieur ... C'est toi mon papa ? ... Tu t'appelles comme lui, et comme moi aussi ... Maman et moi, on est venu esprés pour te voir tu sais. On a pris l'avion, et tout et tout, et puis ... Je veux pas que tu fasses pleurer ma maman. Et si t'es pas mon papa, et bah j'aura le droit de me fâcher tout rouge ... Maman, dis, j'aura le droit ? » Clairement, même pour Liam qui ne passait pas pour être quelqu'un de très sentimental, l'idée de décevoir les espoirs de ce gamin était un crève-cœur. Pourtant il savait qu'il ne reviendrait pas sur sa décision, il en voulait trop à Cassie pour lui donner une réponse différente maintenant, et puis soyons honnête il valait sans doute mieux que ce gamin soit déçu maintenant plutôt que de l'être plus tard quand il réaliserait que son "père" n'avait sans doute rien à voir avec ce qu'il s'était imaginé. « Non je ... » Je quoi ? Il ne savait même pas quoi répondre, il avait beau avoir un sala caractère, qu'il assumait totalement d'ailleurs, il n'allait pas pour autant dire texto à ce gosse qu'il ne voulait pas être son père ... Finalement il se contente de lever à nouveau les yeux vers Cassie et de secouer la tête négativement « J'suis désolé ... »

_________________
I cant believe I said I'd lay our love on the ground
But it doesn't matter cause I've made it up forgive me now
Everyday I spend away my souls inside out
Gotta be someway that I can make it up to you now, somehow.
I'D COME FOR YOU • NICKELBACK
Please don't dwell on it, cause I didn't mean it
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://road-666.motards.net



it's me, Contenu sponsorisé darling !



MessageSujet: Re: when the past joined the present | pv. Liam   

Revenir en haut Aller en bas
 

when the past joined the present | pv. Liam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Oblivion :: « Everthing comes to an end » :: ▬ Abandonned Ways-